Haut de page

Accueil » Consommateurs » Les smart grids en version allemande

Les Smart grids en version allemande

L’Energiewende, ou le contexte énergétique allemand

La transition énergétique allemande, appelée outre-Rhin « Energiewende », prévoit la sortie totale du nucléaire en 2022 et engage résolument le pays vers les économies d’énergie et la production d’énergies renouvelables (elles devront représenter 60 % de la consommation d’énergie finale et 80 % de la production électrique en 2050). Ces orientations en matière de politique énergétique ont naturellement conduit l’Allemagne à faire le choix de moderniser ses réseaux pour garantir la sécurité de sa fourniture en électricité à un prix acceptable pour le consommateur et compétitif pour les entreprises.

En effet, le développement très important des énergies renouvelables pour se substituer à la production d’électricité d’origine nucléaire bouleverse l’équilibre actuel du système électrique et rend nécessaire le développement et l’adaptation des réseaux électriques à tous les niveaux (transport, distribution et interconnexions avec les pays limitrophes).

Par exemple, l’axe Nord-Sud du réseau de transport d’électricité allemand est notoirement sous-dimensionné par rapport aux besoins qu’occasionne la répartition géographique des installations de production fonctionnant à partir des énergies de sources renouvelables. Schématiquement, les zones de production d’électricité sont majoritairement situées au Nord du pays, avec notamment des champs d’éoliennes offshore en mer du Nord et en mer Baltique, tandis que les unités de consommation sont davantage situées au Sud et à l’Ouest, concentrant l’essentiel de l’activité économique du pays.

Les solutions de Smart grids pour répondre au besoin de modernisation des réseaux

Dans ce cadre, les nouvelles technologies de réseaux électriques intelligents seront essentielles. Les Smart grids revêtent une dimension industrielle forte. L’Allemagne ambitionne de faire des réseaux électriques intelligents un pilier de son industrie et plus généralement de sa compétitivité.

De nombreuses actions sont menées par le gouvernement pour accélérer leur déploiement. Un ambitieux programme de recherche « E-Energy » est en cours depuis 2008 dans six Länder (États fédérés d’Allemagne), afin d’expérimenter la faisabilité technique et la viabilité économique des différentes composantes des Smart grids (déplacement de consommation, tarification dynamique, etc.). Des partenariats avec certains pays voisins, dont l’Autriche et la Suisse, ont été noués. Ce programme est financé par les ministères de l’économie et de l’environnement. Le gouvernement a également alloué un financement de 200 millions d’euros pour la recherche sur le stockage et de 2 milliards pour la recherche sur le véhicule électrique.

Le comptage évolué en Allemagne

En ce qui concerne les compteurs évolués, l’Allemagne considère qu’ils sont nécessaires pour accompagner les consommateurs dans l’ouverture des marchés. En effet, ils sont utilisés pour permettre aux producteurs, consommateurs et fournisseurs de service de répondre aux signaux de marché dans le cadre d’un marché intelligent. L’Allemagne a rendu obligatoires les compteurs évolués :

  • pour les nouveaux bâtiments ou en cas de rénovation majeure (depuis 2010) ;
  • pour les consommateurs dont la consommation d’énergie est supérieure à 6 000 kWh (depuis 2012) ;
  • pour les installations d’énergie renouvelables supérieures à 7 kW (depuis 2012).

Ces compteurs assurent plusieurs fonctionnalités :

  • la tarification individuelle,
  • l’enregistrement de la courbe de charge,
  • la lecture et le pilotage à distance simplifiés et la mise en relation via Internet.

Ils sont l’interface entre le client et les gestionnaires de réseau, fournisseurs et gestionnaires des campagnes de relève. Cependant, le compteur évolué n’est pas, en Allemagne, une brique essentielle des Smart grids et il jouera un rôle relativement mineur dans le développement de l’intelligence des réseaux de distribution.

La différence entre réseau électrique intelligent et système électrique intelligent

L’objectif final de l’Allemagne n’est pas tant de rendre les réseaux électriques intelligents que de faire en sorte que l’ensemble du système devienne « smart ». Les réseaux électriques sont davantage des outils au service d’un marché intelligent efficace qu’un instrument pour faciliter le futur énergétique. Ainsi, le régulateur allemand, la Bundesnetzagentur, a publié en décembre 2011, une note de position dans laquelle elle indique que l’enjeu du développement de l’intelligence sur le système électrique ne se situe pas uniquement au niveau des réseaux, mais aussi sur le marché avec notamment le développement d’offres de fourniture qui permettent aux consommateurs/producteurs d’interagir avec le réseau.

Vous souhaitez en savoir beaucoup plus sur ce sujet ? Consultez notre dossier "L'Allemagne et les Smart grids"

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Arcep" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs