Haut de page

Accueil » Territoires et projets » Asie-Pacifique

CHINE

La Chine a déjà déréglementé le marché de la production d'électricité. Le pays a investi massivement dans un réseau de transport d'électricité à très haute tension.

Les réseaux intelligents couvrent les trois secteurs du réseau – le transport, la distribution et la consommation. Le réseau intelligent facilite le « croisement » de données afin d’améliorer la connaissance du marché, permettant à terme de meilleures planifications et décisions d'exploitation du réseau électrique. En Chine, la « State Grid Corporation of China » (SGCC) a achevé de mettre en place l’architecture de l'infrastructure du réseau électrique et a également déployé des synchrophaseurs (ou PMU – Phase measurement units, « unités de mesure de la phase ») offrant un degré élevé de fiabilité du système et de sécurité au réseau électrique de transport. Cela est particulièrement pertinent en Chine où il est nécessaire de tenir compte de l'intermittence des énergies de sources renouvelables, telles que les fermes éoliennes et photovoltaïques dans les régions éloignées.

Toutefois, en termes de réseaux de distribution, la Chine est en retard sur les Etats-Unis, à l’Europe et à Singapour. Il n'y a que peu ou pas d'automatisation du réseau permettant d’améliorer de fiabilité du système ou de fonctions de contrôle intégrées pour améliorer l'efficacité du système. En outre, les systèmes à grande échelle ne sont pas déployés pour que le client puisse modifier sa consommation d'énergie en réponse à la tarification en temps réel de l'électricité. Afin de profiter pleinement des avantages des réseaux intelligents, la Chine doit encore se concentrer sur les secteurs de la distribution et le client.

Les réseaux régionaux existants ont des interconnexions faibles entre les provinces et pratiquement inexistantes entre les réseaux. Afin de résoudre cette situation, le gouvernement chinois a prévu de créer un réseau national unifié électrique d'ici 2020. Ansi, le projet « West-East Electricity Transfer » nécessite la construction de trois grands axes de transport est-ouest. La capacité de transport de chaque axe devrait atteindre 20 GW d'ici à 2020. Avec la planification de ces grands investissements d'infrastructure, le gouvernement veut initier le renforcement des réseaux intelligents à travers le pays.

En plus de créer une infrastructure de réseau intelligent, la Chine a également la possibilité d'exporter les meilleurs pratiques de réseaux intelligents. La SGCC a ainsi remporté une enchère 3,95 milliards de dollars pour un contrat de 25 ans pour la gestion du réseau électrique des Philippines. Une opportunité importante existe pour la Chine de collaborer avec le reste du monde sur l'investissement dans les réseaux du futur. La Chine se voit dans une position unique pour développer le réseau de distribution d'énergie le plus avancé au monde, en adoptant des technologies de réseau intelligent tout en développant et en améliorant le réseau électrique.


Pour en savoir plus :

Smart Grids Asia Summit


«Page 3 de 9»

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Areva" qui fait partie de nos 172 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs