Haut de page

Accueil » Tous les dossiers » L'intégration du biométhane

Interview d'Olivier Pisani (Réseau GDS) :

Quelle est la situation de Réseau GDS en matière de développement du biométhane ?

Réseau GDS a réalisé à ce jour deux études détaillées d’injection pour le raccordement de deux installations de production de biométhane à son réseau :

  • un site de production de biométhane à partir de boues de la station d’épuration (STEP) de Strasbourg-La Wantzenau. Ce sera le premier en France à injecter dans le réseau public de distribution de gaz naturel. Il injectera à partir de l’été 2015
  • ainsi qu’une installation de production de biométhane produit à partir de déchets agricoles, dont l’injection est prévue fin 2015 début 2016.

Réseau GDS est en cours de rédaction d’une troisième étude d’injection d’un vaste projet territorial essentiellement agricole, dont l’injection est prévue à partir de l’été 2017.

D’autres projets, au stade de l’étude de préfaisabilité côté producteurs, devraient également faire prochainement l’objet d’une étude détaillée d’injection.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez sur ce sujet ?

En sa qualité de gestionnaire de réseau, Réseau GDS ne rencontre pas de difficultés sur le sujet. Notre forte notoriété et la qualité du dialogue de proximité que nous entretenons avec les collectivités sur le territoire, conjuguées aux bénéfices des expériences transfrontalières suisse et allemande, sont autant d’atouts pour les porteurs de projet qui sont de fait bien informés.

Pourriez-vous nous parler de l’« ambitieux plan de développement de la filière » que vous avez mis en place pour développer la filière biométhane sur vos réseaux de distribution de gaz naturel ?

Réseau GDS s’est donné comme mission d’accompagner la transition énergétique à l’échelle du territoire. À ce titre, et dans le respect des règles du Code de bonne conduite, Réseau GDS apporte l’expertise qu’il détient pour conseiller au mieux les porteurs de projets et il entretient des liens étroits avec la Chambre d’agriculture et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) pour faciliter l’émergence des projets.

Réseau GDS s’implique également fortement auprès de la filière en tant que représentant du Syndicat professionnel des entreprises gazières non nationalisées (SPEGNN) au sein du groupe de travail intitulé « Injection biométhane »  (groupe de travail piloté conjointement par GrDF et l’ADEME). Réseau GDS a ainsi animé les réflexions du sous-groupe « Gestion des réservations de capacités » qui a conduit à une première délibération de la CRE sur le sujet, le 24 avril 2014. Réseau GDS a également activement collaboré à l’élaboration des propositions de tarifs d’achat du biométhane produit à partir des boues de station de traitement des eaux urbaines. Réseau GDS a aussi proposé un scénario novateur de rebours mutualisé permettant aux porteurs de projet d’injecter et d’accéder aux capacités disponibles sur la zone d’injection. En effet, Réseau GDS incite les porteurs de projet, à chaque fois que cela est possible, à raccorder leur installation de biométhane au réseau exploité à 16 bars, véritable colonne vertébrale de l’alimentation en gaz naturel de son réseau, ce qui permet, outre l’accès aux consommations de la quasi-totalité des clients raccordés de Réseau GDS, de rendre possible avec une seule installation de rebours mutualisé au niveau d’un point d’interface transport –distribution (PITD), l’accès aux capacités disponibles sur la zone Transport.

Quelles sont les technologies de Smart grids que vous mettez en place pour améliorer l’intégration du biométhane sur vos réseaux de distribution de gaz naturel ?

Réseau GDS a commencé le déploiement des compteurs communicants sur son réseau et participe au projet GONTRAND (GestiON Temps Réel d’un Réseau National de Distribution), projet proposé par les pôles de compétitivité Tenerrdis, Capenergies, Advancity et Derbi en réponse à l’appel à projets n° 17 lancé par le Fonds unique interministériel ( appel à projets lancés chaque année conjointement par l’État et les Conseils régionaux pour recueillir les projets de R&D collaboratifs labellisés par les pôles de compétitivité). L’objectif du projet est de développer et valider des solutions pour connaître et piloter en temps réel la quantité et la qualité des gaz injectés dans un réseau de distribution de gaz en chaque point.

Parallèlement, Réseau GDS fait évoluer son système d’information afin d’intégrer les points d’injection de biométhane et la gestion de zones de qualité du gaz.

Comment voyez-vous le développement des Smart gas grids dans les années à venir ?

Cela nécessitera un développement de l’instrumentation du réseau pour une meilleure connaissance temps réel des consommations, des flux, de la qualité du gaz, avec un objectif d’accueil de sources d’énergie alternative sous forme de stockage (électricité variable par exemple), d’injection de biométhane, d’hydrogène, permettant un arbitrage dynamique entre production locale et production centralisée.


Olivier Pisani
01 mars 2015



Ingénieur diplômé en 1991 de l’Institut National des Sciences Appliquées de Rouen, Olivier Pisani intègre la direction Production Transport de Gaz de France en 1992 (aujourd’hui GRTgaz), où il occupera successivement les fonctions de chef de projet travaux neufs, de chef de projet méthode en maintenance, intégrité des canalisations et analyse des défauts, puis de chef d’agence d’exploitation. En 2010, il rejoint Réseau GDS en tant que chef de département exploitation et travaux et directeur des projets biométhane. Il devient, en 2013, directeur adjoint de Réseau GDS.


Réseau GDS est une société d’économie mixte dont la Ville de Strasbourg est l’actionnaire majoritaire. Opérateur d’infrastructures énergétiques à Strasbourg et dans plus de 100 communes du Bas-Rhin, Réseau GDS est la première entreprise locale de distribution de gaz naturel en France. Son réseau de 1 800 km alimente à ce jour plus de 110 000 clients et achemine annuellement 5 milliards de kilowattheure de gaz naturel.
«Page 13 de 13

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "CSF" qui fait partie de nos 172 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs