Haut de page

Accueil » Tous les dossiers » Le consomm'acteur

Conclusion : L’émergence des Smart grids dépendra de l’adaptation et de l’acceptation des consommateurs

Les mentalités des consommateurs français d’électricité évoluent et les réflexions sur le rôle de ces consommateurs se multiplient. Ainsi, l’ADEME finance par exemple des thèses et des projets de recherche sur le comportement du particulier producteur d’électricité. Les résultats de ces travaux devraient permettre de mieux cerner le contenu des concepts de consomm’acteur et de prosommateur qui restent encore trop flous.

Un des grands défis de l’émergence des Smart grids est d’adapter le système électrique français à ces nouveaux comportements. Mais leur développement et leur succès dépendront de l’acceptabilité des systèmes mis en place.

Les Smart grids peuvent en effet susciter des réticences de la part des consommateurs. Tout d’abord, ils permettront de communiquer aux fournisseurs ou aux gestionnaires de réseaux les courbes de consommation d’électricité relevées par les compteurs. Ce processus de collecte et de diffusion de données peut être vécu comme trop intrusif.

Par ailleurs, la crainte du piratage des données est grande. Mettre en place un système de protection de ces informations, tel que du cryptage, entraînera inévitablement une augmentation des coûts. Encore un élément qui risque de freiner la mise en place des Smart grids.

Enfin, se posera la question du droit à l’oubli des données informatiques (un projet de loi adopté par le Sénat en mars 2010 est en attente d’examen par l’Assemblée nationale).

Autre sujet d’inquiétude, l’installation des technologies Smart grids dans tous les logements sera longue et coûteuse. De ce fait, il faudra être patient avant de pouvoir mesurer l’impact des Smart grids sur la consommation des ménages et justifier concrètement leur existence.

Il sera aussi nécessaire de prévoir des mesures d’accompagnement pour les propriétaires et/ou locataires souhaitant investir dans ces nouvelles technologies. Si certains auront les moyens d’investir et le feront spontanément dans l’intérêt général, d’autres auront besoin d’y être encouragés voire incités financièrement. À court terme, tous les consommateurs ne seront pas concernés par l’interactivité, il faut en avoir conscience.

La préoccupation majeure de tous les utilisateurs sera toujours celle d’avoir accès à une électricité de bonne qualité, disponible en permanence et à moindre coût. La révolution des Smart grids que certains disent inéluctable, que d’autres considèrent chimérique, se situe finalement dans un horizon temporel incertain mais vraisemblablement assez éloigné.

Pour en savoir plus :

« Le comportement : La clé du succès de la gestion intelligente de l'énergie et de l'eau ? », La Tribune.fr

«Page 12 de 18»

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "CEER" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs