Haut de page

Accueil » Tous les dossiers » Le consomm'acteur

Point de vue de Filip Gluszak (GridPocket) :

Le consommateur d’énergie change, car l’écosystème énergétique connaît trois ruptures fondamentales :

  • les contraintes environnementales et la rareté des ressources énergétiques ;
  • les ruptures technologiques (Smart grids, M2M, Internet, etc.) ;
  • la dérégulation du marché depuis 1999 (offres différentes, concurrence, etc.).

Le consommateur devient actif par rapport à l’énergie de plusieurs façons :

  • en étant informé : les études montrent qu’il suffit de donner de l’information au consommateur pour qu’il change (compteur communicant, etc.). Plus on fournit d’information et mieux on la fournit, meilleur est l’impact sur le consommateur. Cependant, certaines études montrent que les effets ne sont pas nécessairement durables, en raison de l’effet-rebond ;
  • par le développement des services de gestion de la demande : en raison du développement des EnR intermittentes, le coût de l’électricité devient de plus en plus volatil et le consommateur doit déplacer une partie de sa consommation d’électricité. Le fournisseur d’électricité a la mission de trouver les moyens pour l’inciter à le faire (d’une manière automatique ou volontariste) ;
  • en raison de la dérégulation du marché énergétique, le consommateur devient un acteur très convoité. Les effets de « churn » (taux de déperdition de clients pour une entreprise) sont très importants. Le fournisseur a donc intérêt à proposer de nouvelles offres tarifaires plus intelligentes pour aider le consommateur à dépenser moins, et ainsi l’inciter à souscrire un abonnement.

Cependant, les efforts faits pour rendre le consommateur actif ne sont pas suffisants. En effet, le consommateur ne se comporte pas rationnellement : il est autant influencé par des données rationnelles (informations sur sa consommation, etc.) que par des données subjectives (sociales et comportementales).

Par ailleurs, étant donné que l’électricité coûte relativement peu cher en France, proposer une réduction de 10 à 15 % de la consommation se révèle peu efficace pour inciter le consommateur à faire des efforts. Si le prix de l’électricité augmentait, les consommateurs deviendraient beaucoup plus actifs en matière de maîtrise de la demande en énergie. C’est la raison pour laquelle le projet Grid-Teams cherche, également, à travailler sur le stimulus social et comportemental du changement du comportement du consommateur.


Source : GridPocket

Le projet Grid-Teams

Le projet Grid-Teams a été développé en région PACA, et plus particulièrement dans le département des Alpes-Maritimes, qui constitue une péninsule électrique. Le département produit moins de 10 % de l’électricité qu’il consomme et la ligne haute tension qui achemine l’électricité n’a pas la capacité suffisante, mettant régulièrement le département en situation de black-out. Selon RTE, la situation du réseau est tendue 150 jours par an. La région a, donc, compris qu’il fallait agir sur les comportements des usagers et pas uniquement investir dans la technologie. Dans ce cadre, le projet GridTeams a pour objectif d’expérimenter un dispostif visant à pérenniser les bons comportements sociaux face à la consommation d’énergie.

Ainsi, ce projet s’est inspiré des programmes de fidélisation des supermarchés mis en œuvre depuis une cinquantaine d’années (feedback immédiat au consommateur pour le stimuler, rémunéreration avec de la monnaire virtuelle – éco-troks – et accompagnement personnel du consommateur lorsqu’il arrive à des points de blocage) afin d’inciter le consommateur à dépenser de moins en moins ou, plus intelligemment. Pour faire évoluer les comportements, le projet mettra à contribution des outils technologiques et sociologiques de mesure, de communication et de stimulation collective afin de permettre une baisse de la consommation de 5 à 15 % et le lissage de la courbe de consommation.

Grâce à ce système, il est possible de mesurer la « vertuosité » des gens, de comparer les utilisateurs, d’utiliser les réseaux sociaux et les conseils pour pouvoir les aider à aller plus loin, voire proposer des systèmes de challenge pour certains segments de consommateurs qui sont intéressés par les défis.

L’une des difficultés du projet est de pouvoir mesurer les effets positifs : chez Air France, c’est facile, plus vous voyagez, plus vous gagnez de miles. Or, dans le projet Grid-Teams, on cherche à réduire la consommation. Il faut pouvoir déterminer combien les utilisateurs auraient consommer initialement, quelle est la marge de manœuvre de réduction et en fonction de celà calculer le nombre d’éco-troks à proposer.

Les analyses ont été réalisées en partenariat avec l’École des Mines de Paris, Télécom ParisTech, ville de Cannes, ainsi que les sociétés WIT et Planète OUI (entretiens en termes d’écoconception, entretiens sociologiques avec les 30 foyers participant au projet et audits énergétiques complets, deploimenet d’un système de smart metering experimental) afin de proposer, à l’issue de l’expérimentation, une solution autocalibrante déployable à grande échelle.

L’étape suivante consistera à mettre en place un modèle d’affaire viable, en s’appuyant sur l’intérêt des fournisseurs d’électricité à proposer de nouveaux services. Cela permettra de concilier l’intérêt social des consommateurs et l’intérêt économique des fournisseurs d’électricité.


Source : GridPocket

Le projet Grid-Teams, labellisé par le Pôle Capenergies, cofinancé par la Région Provence-Alpes-Côte-D’azur et coordonné par GridPocket est actuellement en cours d’expérimentation. Les familles utiliseront le système jusqu’à l’automne 2012, ce qui permettra de lister les différents problèmes rencontrés.


Filip Gluszak
3 avril 2012





Filip Gluszak est Président-directeur général de GridPocket SAS.



«Page 15 de 18»

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "IBM" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs