Haut de page

Accueil » Consommateurs

L’hydrogène, une énergie de synergie

L’hydrogène est un vecteur de la transition énergétique car il peut être converti en électricité, en chaleur ou en gaz naturel. Il peut aussi être utilisé pour stocker de l’énergie, valoriser le surplus d’électricité produite à partir d'énergie renouvelable, produire du gaz naturel vert, ou alimenter des véhicules en carburant.

L’hydrogène est une molécule qui permet de faire le lien entre les différentes énergies de réseaux : l’électricité, le gaz, la chaleur et l’eau grâce à différentes réactions chimiques : le power-to-gas, l’électrolyse et la pile à combustible.

L’électrolyse de l’eau

Ce procédé permet de produire de l’hydrogène à partir de l’électricité. Ainsi, l’électrolyseur alimenté en électricité décompose l’eau en oxygène et hydrogène gazeux. Cet hydrogène peut ensuite être injecté dans le réseau de gaz naturel. Dans un objectif d’utilisation vertueuse des différentes sources d’énergie, il s’agit d’utiliser les excédents d’électricité produite par des énergies de source renouvelable à caractère fatal (photovoltaïque et éolienne) pour réaliser cette électrolyse.

Le power-to-gas

Ce procédé consiste à produire de l’hydrogène par électrolyse de l’eau, voire du méthane de synthèse après méthanation (c’est-à-dire recombinaison de l’hydrogène avec du dioxyde de carbone), puis à injecter cet hydrogène ou ce méthane de synthèse dans les réseaux de gaz naturel.

L’électricité renouvelable variable produite durant les périodes de faible consommation peut ainsi être valorisée en étant stockée dans le réseau de gaz naturel.

La pile à combustible

Ce procédé, qui s’appuie sur la réaction inverse de celle de l’électrolyse de l’eau, consiste à utiliser l’hydrogène pour alimenter une pile à combustible qui produit de l’électricité et de l’eau. Cette électricité peut notamment être utilisée pour faire fonctionner un moteur électrique, assurant la propulsion des véhicules. Ces véhicules ne rejettent que de l’eau.

Différentes expérimentations étudient aujourd’hui ces synergies entre les différents réseaux rendues possibles grâce à l’hydrogène, vecteur de la transition énergétique : GRHYD à Dunkerque, HyWay à Grenoble, Althytude également à Dunkerque, Jupiter 1000 à Fos-sur-Mer, etc.

Le développement de l’hydrogène permettra ainsi de réduire la dépendance de la France aux énergies fossiles, de développer la mobilité électrique nécessaire à la réduction des émissions (CO2, NOx, particules) dans les transports et de développer le stockage massif et intersaisonnier de l’énergie, pour faciliter le déploiement des EnR et les intégrer au système énergétique français.

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Nice Côte d’Azur Métropole" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs