Haut de page

Accueil » Territoires et projets » Annuaire des projets en France

DREAM : déploiement d’une intelligence sur les réseaux basse et moyenne tensions pour l’utilisation locale de flexibilités

Région
Objet
Avancement
Dernière mise à jour de la page : 29/11/2016

Le projet européen DREAM (Distributed Renewable resources Exploitation in electric grids through Advanced heterarchical Management) a pour objectif d’expérimenter des outils innovants de gestion décentralisée des réseaux publics de distribution d’électricité, notamment en vue d’intégrer plus d’énergies de sources renouvelables dans les réseaux de distribution.

Il étudie la faisabilité et l’intérêt d’une nouvelle approche de gestion favorisant l’interrelation et la coopération des réseaux électriques, permettant de mieux valoriser la production des énergies de sources renouvelables sur les réseaux publics de distribution d’électricité moyenne et basse tensions (HTA et BT, en France) et de favoriser ainsi un plus grand taux de pénétration. Cette approche propose, entre autres, une décentralisation de l’intelligence dans les organes télé-conduits et les dispositifs télé-relevés des distributeurs pour permettre de créer des portails de marchés locaux (énergie et capacité) incluant une validation technique des offres.

Des outils d’agrégation hiérarchiques permettent de mettre à disposition du gestionnaire du réseau public de transport les offres au niveau de chaque poste source, favorisant ainsi les échanges entre gestionnaires de réseaux de transport et de distribution. Un mécanisme a été créé afin de permettre l’utilisation des flexibilités non sélectionnés par les marchés, puis de les combiner aux flexibilités des réseaux afin de faire face aux possibles aléas et congestions.

Des outils d’optimisation distribués, en temps réel et hétérarchiques (la hiérarchie se crée en fonction du besoin ou de l’état du réseau) permettent de résoudre localement des contraintes techniques. À terme, le fait de pouvoir récupérer l’information localement à partir des compteurs communicants pourrait ainsi permettre une validation locale des offres d’achat et de vente sur les marchés de l’énergie, ainsi que des offres de flexibilité. En utilisant une partie des offres de flexibilité des clients et en les combinant à la flexibilité endogène du réseau (reconfiguration, gestion de la tension), les opérateurs pourront optimiser leurs réseaux et maximiser les volumes d’offres sur les marchés.

Débuté en 2013 et d’une durée de 40 mois, le projet est soutenu par le 7e programme cadre de R&D de l’Union européenne. Le projet réunit 12 partenaires : des universitaires, un équipementier et des gestion-naires de réseaux européens. Les partenaires universitaires étudient le développement des concepts et algorithmes de calcul. Le fournisseur d’équipements intelligents, Schneider Electric, apporte des briques matérielles de base (RTU avancés et énergie boxes). Les gestionnaires de réseaux de distribution, comme Électricité Strasbourg Réseaux (ESR), vont expérimenter sur leurs réseaux ces concepts afin d’en démon-trer la faisabilité technique et d’en étudier l’intérêt économique.

En 2015, ESR a finalisé le choix de la zone du réseau public de distribution en HTA sur laquelle les tests vont être effectués, a défini les équipements qui doivent être installés et installe actuellement ces équipe-ments. La phase de tests s’étendra du début à la fin de l’année 2016.

Pour en savoir plus :

Site Internet du projet DREAM (en anglais)

«Page 52 de 147»

Annuaire des projets en France

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "RTE" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs