Haut de page

Accueil » Présentation » Editorial

Edito de Bruno Lechevin (ADEME)

Les réseaux électriques intelligents : des systèmes prometteurs et indispensables…

Les réseaux électriques intelligents sont non seulement une condition sine qua non aux développements des EnR et à leur insertion harmonieuse sur le réseau mais aussi un moyen de réduire l’utilisation des moyens de production de pointe, grâce à des gains de flexibilité de consommation et de production.

L’autoconsommation, la gestion des énergies renouvelables à l’échelle d’îlots, l’effacement et demain le stockage ou l’ajustement : autant de techniques en cours de déploiement qui ont besoin de réseaux électriques intelligents.

Aujourd’hui, la multiplication des démonstrateurs permet aux réseaux intelligents de devenir une réalité palpable : du projet Smart Grid Vendée à l’échelle de tout un département au projet Mietec porté par la commune de Montdidier, en passant par Smart Electric Lyon qui constituera une vitrine à l’export de l’offre française. Brique après brique, l’avenir se dessine. C’est grâce à ce type de projets que pourront se concrétiser les visions prospectives portées par l’ADEME à travers ses scénarios 2030-2050 : l’atteinte du facteur 4 grâce à une division par 2 de nos consommations et au développement des énergies renouvelables.

Au quotidien, le principal soutien de l’ADEME aux réseaux intelligents s’effectue grâce au programme des Investissements d’Avenir. Ce programme issu du grand emprunt a été confié à l’ADEME en 2010. C’est un formidable outil au service de l’innovation. Avec 115 projets décidés depuis 2010, c’est près d’un milliard d’euros de soutien, sous forme de subventions, d’aides remboursables ou de fonds propres qui a été apporté pour un volume total de plus 3,2 milliards d'euros de projets. Ce soutien va bien entendu très majoritairement aux entreprises. Les très petites entreprises (TPE), les petites et moyennes entreprises (PME) et les entreprises de taille intermédiaires (ETI) représentent plus de la moitié des entreprises en nombre de bénéficiaires et plus d’un quart en montant. C’est à souligner car on aurait pu penser que la taille relativement importante des projets ciblés restreindrait l’accès aux seules grandes entreprises.

Les réseaux électriques intelligents sont l’un des 4 programmes confiés à l’ADEME. Ce programme spécifique est doté de 165 millions d’euros. Il couvre la recherche et l'expérimentation en faveur de l'intégration des énergies renouvelables intermittentes (éolien, solaire, marine, etc.) dans les réseaux électriques et du développement de produits et services intelligents permettant notamment la maîtrise de la demande en énergie et la maîtrise de la pointe.

Trois appels à manifestation d’intérêt ont déjà été réalisés et ont permis de sélectionner 16 projets lauréats, soit un montant d'aide total de 83 millions d’euros sur un montant total des projets de 304 millions d’euros. Les projets sélectionnés dans le cadre du 4e appel à manifestation d’intérêt sont en cours d’instruction.

Notre soutien n’est bien sûr pas que financier. L’ADEME a également un rôle d’expertise et de conseil, notamment au service des pouvoirs publics. C’est dans ce cadre que l’agence peut proposer ou analyser des évolutions règlementaires, fiscales, tarifaires pour favoriser par exemple le développement de l’autoconsommation ou de l’effacement. Dans l’objectif de préciser et de lever progressivement les verrous technologiques, économiques et réglementaires, une nouvelle édition de la feuille de route de l’ADEME dédiée aux réseaux électriques intelligents paraîtra d’ici la fin de l’année. Sa réalisation a pu bénéficier de l’expertise de la CRE qui est cela va de soi un acteur essentiel, notamment pour toutes les questions réglementaires. L’intérêt de la CRE ne se limite bien entendu pas à ces seuls aspects : l’ADEME organise des réunions tripartites avec des porteurs de projets et la CRE afin de partager plus concrètement encore les avancées et difficultés rencontrées.

Si les Smart grids sont indispensables au développement des énergies renouvelables, c’est aussi l’une des conditions nécessaires à une évolution de la gouvernance de la gestion de l’énergie. Une gouvernance qui donnera la possibilité aux acteurs qui s’engagent sur le terrain d’occuper toute leur place. Il n’est pas question ici que certains acteurs se substituent à d’autres mais au contraire que les rôles des uns et des autres se complètent, au service d’un système global qui doit maintenir une péréquation tarifaire équitable, garantir la sécurité d’approvisionnement, mais qui doit aussi savoir s’adapter à de nouvelles opportunités et à de nouveaux défis.

Nous arriverions ainsi à tirer meilleur parti des dynamiques locales, en valorisant mieux les potentiels de chacun et en pouvant concentrer les efforts sur les difficultés spécifiques de chaque territoire. Cela pourrait également permettre une répartition et une déclinaison plus efficace des objectifs nationaux et d’inventer de nouvelles formes de solidarité territoriales.

Pour en savoir plus :

Fiche ADEME Projet Smart grid Vendée

Fiche ADEME Projet Smart Electric Lyon

Bruno Lechevin
27 août 2013

Bruno Lechevin est Président de l’ADEME. Président national d'un mouvement d'éducation populaire (JOC) à 24 ans, Bruno Lechevin exerce ensuite différents mandats syndicaux (CFDT) au sein des Industries électriques et gazières.
En 2000, il est nommé commissaire de la Commission de régulation de l‘énergie (CRE). Il rejoint en 2008 l'institution nouvellement créée du médiateur national de l'énergie en tant que délégué général.
Il est par ailleurs membre fondateur et vice-président d'Electriciens sans frontières. Cette ONG, fondée en 1986, intervient dans le domaine de l'accès à l'énergie et à l'eau dans les pays en développement.

«Page 9 de 22»

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "SFR" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs