Haut de page

Accueil » Présentation » Editorial

Edito de Michael Ohana (IBM)

Rendre un réseau électrique intelligent, c’est déployer en parallèle de l’infrastructure d’acheminement de l’électricité une infrastructure de mesure, de calcul et de communication qui va permettre de collecter, trier, transmettre, analyser et synthétiser les données afférentes au réseau. La donnée est donc au cœur de toute stratégie de déploiement des Smart grids, en permettant d’ajouter de l'intelligence dans la gestion du réseau électrique : informations pour le client sur ses consommations détaillées, maîtrise de la demande d’énergie, intégration des énergies renouvelables, maintenance optimisée du réseau.

Mesurer finement la consommation énergétique

Le déploiement d’une infrastructure de comptage évolué est fortement recommandé par l’Union européenne avec pour objectif principal une meilleure maîtrise de la consommation énergétique par le consommateur final. L’UE demande ainsi que la facturation soit fondée sur des consommations réelles, et non sur des index estimés, et qu’elle soit réalisée au moins une fois par mois, ce qui implique de multiplier les relèves de consommation à distance et représente donc des terra-octets de données à administrer.

Maîtriser la demande d’énergie

Dans le système électrique actuel, le gestionnaire de l’équilibre du réseau module la production d’énergie pour répondre à la demande. Dans un Smart grid, en cas de pic de consommation, le fournisseur va aussi moduler la demande, afin d’éviter autant que possible de démarrer des centrales thermiques d’appoint (coûteuses et polluantes). Cette modulation de la demande, appelée effacement, requiert une capacité de mise en marche/arrêt à distance d’équipements connectés au réseau électrique privé de l’abonné. Cette capacité repose sur un boîtier de contrôle connecté aux équipements les plus consommateurs (chauffage, ballon d’eau chaude, climatisation …) et communiquant avec une plate-forme centrale de gestion de l’effacement. EDELIA, filiale d’EDF, mène ainsi, depuis 2009, en Bretagne, une expérimentation de pilotage à distance de certains équipements domestiques et de suivi personnalisé par Internet des consommations journalières du logement. Un millier de foyers bretons sont aujourd’hui connectés.

Gérer le réseau électrique plus efficacement

Le réseau de distribution basse tension est actuellement peu ou pas instrumenté. Les transformateurs basse tension ne sont généralement pas connectés à un système de supervision du gestionnaire de réseau et une intervention d’un technicien d’ERDF sur place est nécessaire pour vérifier l’état du transformateur et du réseau qu’il commande –ainsi, une coupure n’est détectée que lorsque l’usager appelle le gestionnaire de réseau. A l’inverse, dans un Smart grid, les transformateurs basse tension sont dotés de capteurs qui permettent de transmettre les données de supervision (niveau de tension, défauts…). Les compteurs intelligents vont également jouer un rôle dans la supervision du réseau, grâce à leur capacité à alerter le gestionnaire de réseau lors d’un défaut de leur propre fonctionnement (capot ouvert par exemple) mais aussi à l’informer sur la qualité de l’électricité (variation du niveau de tension, nombre et durée des coupures.

Intégrer les énergies renouvelables

Le développement rapide de la production d’énergie distribuée (solaire, éolien) est un défi pour le gestionnaire du réseau de distribution. En effet, alors que le système électriqueactuel a été conçu pour acheminer l’électricité dans un seul sens, du réseau de transport vers les usagers, il doit maintenant prendre en compte des flux d’énergie en provenance des usagers devenus producteurs. Par ailleurs, ces sources d’énergie nouvelles sont intermittentes, en partie imprévisibles, ce qui complexifie l’équilibrage du réseau. L’instrumentation du réseau de distribution basse tension, associée à des plateformes centrales de pilotage plus performantes, dotées de capacité de traitement de très gros flux de données en temps réel, et de capacités de prévision, permet de répondre à ce défi.

La donnée devient un élément essentiel à toute stratégie Smart grid et pour l'exploiter, il faut mettre en place une infrastructure informatique capable de collecter, traiter en temps réel, stocker et analyser un grand volume de données, avec un niveau de disponibilité et de sécurité très élevés. Mais la mise en place d’un Smart grid est aussi véritablement un projet d’entreprise, ayant des répercussions techniques sur le système de production, mais également l’organisation de l’entreprise et les services qu’elle peut proposer à ses clients, fournisseurs et partenaires.


Michael Ohana
2 novembre 2011


Michaël Ohana est membre du Comité de Direction d’IBM France. Il dirige en France le secteur Energie et Environnement d’IBM, comprenant notamment les acteurs du gaz, de l’électricité, de la gestion de l’eau et des déchets. Son équipe et lui-même travaillent étroitement avec clients et partenaires pour mettre à disposition du secteur les technologies, services et solutions novatrices d’IBM. Michaël Ohana contribue également à l’initiative d’IBM autour du concept de “Intelligent Utility Network”, comprenant les offres et compétences d’IBM sur les Réseaux Intelligents (Smart Grid).
Spécialisé en mesure et systèmes distants, il a passé 14 ans au sein de Schlumberger et Itron-Actaris avant d’occuper sa fonction actuelle chez IBM depuis 2008.
Entre 1994 et 2001, il a occupé différentes fonctions commerciales et marketing en Russie, Allemagne et France et la direction générale de la division Metering Systems de Schlumberger . De 2002 à 2008, il était directeur général for l’Europe du Sud et Afrique-Moyen-Orient et dirigeait le département de marketing stratégique en charge du développement de nouvelles solutions de télé-relève pour la division Gaz mondiale d’Actaris.
Michaël Ohana est diplômé de l’Institut Supérieur de Mécanique de Paris (Supméca) avec une spécialisation en énergie de l’Ecole Centrale de Paris, de l’ESC Reims avec un MBA, et de l’Advanced Management Program de l’INSEAD.
«Page 16 de 22»

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Friends of Super grids " qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs