Haut de page

Accueil » Présentation » Editorial

Edito de Philippe de Ladoucette (CRE)



Dès 2010, la CRE s’est engagée pleinement dans une démarche d’information et de partage d’expertise sur les réseaux intelligents qui nous a notamment amené à créer le premier think tank institutionnel français sur les Smart grids. C’est ainsi qu’en janvier 2010, nous avons organisé le premier colloque institutionnel dédié aux réseaux intelligents. À la suite de cet évènement fondateur, Jean-Marie Chevalier, professeur d’économie à l’Université Paris-Dauphine et directeur du Centre de géopolitique de l’énergie et des matières premières, et moi-même avons publié en octobre 2010 un ouvrage consacré au développement des réseaux électriques intelligents et intitulé L’Electricité du futur : un défi mondial.

À la demande des acteurs impliqués dans le déploiement des Smart grids, qui souhaitaient que la CRE, en tant qu’autorité indépendante, prenne un rôle de premier plan dans ce domaine, un programme de travail sur les Smart grids a ensuite été établi. Il témoignait de l’implication de la CRE dans le déploiement des réseaux du futur à travers la réalisation de trois objectifs principaux :

  • contribuer à la réflexion sur l’évolution du cadre institutionnel et de la gouvernance ;
  • intégrer le sujet des Smart grids dans les activités de régulation : conditions de financement et fonctionnalités techniques ;
  • suivre et accompagner les expérimentations.

Parallèlement, le lancement d’un site Internet dédié aux Smart grids (www.smartgrids-cre.fr), véritable outil de diffusion et de promotion des travaux et expérimentations menés en France, a permis de donner plus de visibilité aux développement des réseaux du futurs. Aujourd’hui, plus de cent cinquante contributeurs d’horizons variés (gestionnaires de réseaux, syndicats d’électricité, collectivités territoriales, industriels, etc.) participent régulièrement aux différentes rubriques.

Par ailleurs, convaincue que les collectivités locales sont des acteurs moteurs en matière d’innovation et de transformation du paysage énergétique, la CRE a voulu les associer à ces travaux à l’heure où se développe la production décentralisée d’énergie. Nous avons ainsi ouvert une série de tables rondes régionales consacrées à la gouvernance des réseaux d’énergie intelligents.

Très vite, nous avons constaté que les Smart grids qui appartenaient soit disant au monde de demain, avaient pris de l’importance et des projets s’étaient développés sur l’ensemble du territoire. Dès lors, il devenait nécessaire de doter cette évolution d’un cadre juridique, technique et économique. C’est ainsi que le collège a pris une première délibération le 12 juin 2014 incluant quarante et une recommandations comprenant, notamment, des propositions d’évolution législative et règlementaire sur la prise en compte des installations de stockage de l’électricité, la modulation de la consommation à la hausse et la qualification juridique de l’activité de recharge du véhicule électrique.

Nous observons que depuis, l’engouement suscité par le déploiement des réseaux intelligents ne se dément pas. La CRE a pris note de cet intérêt toujours croissant. Elle a cependant observé que les projets n’en restent, trop souvent, qu’au stade du démonstrateur. C’est ainsi qu’a été introduit un dispositif spécifique dans les Tarifs d’utilisation des réseaux publics d’électricité applicables sur la période 2017 à 2021 (dits « TURPE 5 »), afin que les gestionnaires de réseaux puissent disposer des ressources nécessaires pour supporter les coûts de recherche et développement et de déploiement des Smart grids.

Pour permettre aux technologies Smart grids les plus matures de passer définitivement du stade de l’expérimentation à celui du déploiement industriel, la CRE vient de formuler, dans la délibération du 8 décembre 2016, dix-sept nouvelles recommandations. Elles concernent, notamment, la publication et l’exploitation des données de consommation, la mutualisation des différents réseaux d’énergie, le partage d’information sur la pertinence des solutions technologiques Smart grids en cours de déploiement, ainsi que la stabilité du système électrique dans les zones insulaires.

Par conséquent, je vous invite dès à présent à prendre connaissance de la délibération du 8 décembre 2016.

Consulter la délibération de la CRE du 8 décembre 2016

Philippe de Ladoucette
Président de la CRE.

«Page 2 de 22»

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Union Française de l’Electricité" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs