Haut de page

Accueil » Territoires et projets » Annuaire des projets en France

EPILOG : développer la micro-cogénération à base de piles à combustible au gaz naturel

Région
Objet
Avancement
Financement
 
Dernière mise à jour de la page : 13/04/2015

Situé à Forbach en Moselle et lancé le 16 octobre 2014, le projet EPILOG a pour objectif de tester, pendant deux ans, trois piles à combustible au gaz naturel dans des bâtiments rénovés et dotés d’une bonne performance énergétique (une maison individuelle, une crèche de 25 berceaux et deux logements collectifs), afin de généraliser cette technologie dans les maisons individuelles neuves pour répondre aux exigences de la réglementation thermique 2020 (RT 2020).

La pile à combustible au gaz naturel est une technologie de type micro-cogénération. La pile à combustible testée dans le cadre de ce projet intègre un cœur de pile de type Proton Exchange Membrane (PEM). Il transforme le gaz naturel en hydrogène qui réagit avec l’oxygène de l’air, entre deux électrodes (anode et cathode) séparées par un électrolyte. Cette réaction d’oxydoréduction assure une production d’électricité, la chaleur fatale étant quant à elle récupérée, via un échangeur, pour participer au chauffage et à la production d’eau chaude sanitaire. La transformation directe de l’énergie chimique en énergie électrique, par la pile, élimine toute perte intermédiaire et améliore donc le rendement énergétique global de la production d’électricité et de chaleur. La pile à combustible comprend un ballon de stockage d’énergie de 170 litres et d’eau chaude sanitaire de 46 litres, ainsi qu’un brûleur d’appoint au gaz naturel. Cette pile à combustible possède un rendement électrique compris entre 35 % et 40 %. D’une puissance thermique totale de 20 kW et électrique de 750 W, la pile à combustible fonctionne en continu pendant vingt heures puis se régénère en quatre heures.


Source GRDF

Piloté par GRDF, le consortium du projet rassemble Viessmann (fournisseur de la technologie), le CRIGEN (laboratoire de la direction Recherche & Technologies de GDF Suez) et le Comité scientifique et technique des industries climatiques (Costic).

La Mairie de Forbach est aussi particulièrement impliquée. Son député-maire, Laurent Kalinowski, a remis en janvier 2014 au gouvernement, avec le sénateur Jean-Marc Pastor, un rapport sur l’hydrogène, en tant que vecteur de la transition énergétique.

D’un budget total de 400 000 euros, il est en partie financé par l’ADEME dans le cadre de l’appel à projets TITEC (Transfert industriel et tests en conditions réelles, dans le domaine de l’hydrogène et des piles à combustible).

Pour en savoir plus :

Présentation du projet par GRDF lors de l’inauguration le 16 octobre 2014
Dossier de presse GRDF sur le projet

«Page 54 de 148»

Annuaire des projets en France

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Accenture" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs