Haut de page

Accueil » Territoires et projets » Europe

Les projets Smart grids en Europe

La Commission européenne soutient de nombreux projets de recherche et développement (R&D) sur les technologies de Smart grids. Dès 2005, elle leur a dédié une structure, la plate-forme SmartGrid (ETP SmartGrid – European Technology Platform), qui coordonne les fonds des Programmes cadres de recherche et développement concernés (5ème, 6ème et 7ème PCRD). Cette plateforme a été renommée SmartGrids Forum en juin 2009. De très nombreux projets ont été financés par ce biais ; une large proportion d’entre eux était dédiée à l’étude de l’intégration de production renouvelable et diffuse dans les réseaux.
Les démonstrateurs de recherche ciblés sur l’intégration des énergies renouvelables et la production distribuée étaient des actions importantes des 5ème et 6ème PCRD. Ainsi, sur la période de 2002 à 2006, le 6ème PCRD a soutenu plus de 60 projets sur la thématique « réseaux intelligents et intégration des énergies renouvelables » pour un montant total d’investissement de l’ordre de 190 millions d’euros. Au-delà des aspects technologiques, les projets couvraient des aspects socio-économiques, législatifs et de gestion des réseaux.

En juin 2009, 14 grands gestionnaires de réseaux d’électricité européens (dont RTE et ERDF) ont présenté au SmartGrids Forum une initiative commune de recherche, développement et démonstrateurs (RD&D). Cette initiative, EEGI (European electricity grid initiative), représente plus de 30 projets pour un budget prévisionnel de 2 milliards d’euros.

Parallèlement, en 2009, la Commission européenne a mis en place la Smart grid Taskforce, groupe de travail rassemblant tous les acteurs concernés par les Smart grids (régulateurs, gestionnaires de réseaux, producteurs d’électricité, fournisseurs d’énergie, équipementiers). Son objectif est d’élaborer un jeu de recommandations pour l’intégration des technologies de Smart grids dans des conditions favorables pour les utilisateurs des réseaux.
Les initiatives européennes se sont focalisées sur  l’intégration des énergies de sources renouvelables dans le mix de production, avec la perspective d’augmenter l’implication des utilisateurs finaux dans la gestion du système, au travers de politiques de gestion de la demande et du déploiement d’infrastructures de comptage communicant.

L’année 2009 fut le théâtre d’une foultitude de colloques, salons ou conférences sur les enjeux du smart grid. Place désormais aux expérimentations. On dénombre aujourd’hui 90 projets pilotes dans le monde. Avec deux typologies de projets : ceux très orientés réseau et ceux axés sur le client final. Ces expérimentations sont en effet indispensables tant à la validation de nouvelles technologiques qu’à l’étude des comportements des usagers. Programmées sur une durée moyenne de trois à cinq ans, elles s’inscrivent dans une démarche partenariale matérialisée par la mise en place généralisée de consortiums industriels. Les explications de deux experts à l’occasion du WebTV Thema - Smart Grid.


Source : CleanTech Republic
Invités : Patrice Mallet (Accenture) et Laurent Schmitt (Alstom Grid)
Présentation : Stéphane Parpinelli

15 novembre 2010



E-Energy est une initiative coordonnée de l’Allemagne (Ministère fédéral de l’Économie et de la Technologie), de l’Autriche (Ministère fédéral du Transport, de l’Innovation et de la Technologie) et de la Suisse (Office fédéral suisse pour l’Énergie) qui se sont associées pour promouvoir des projets de R&D en matière de Smart grids. Les trois pays misent sur une coopération trilatérale pour renforcer sensiblement l'efficacité de leurs initiatives et programmes d'encouragement respectifs en cours. Une déclaration d’intention a été signée le 26 novembre 2009, lors de la conférence annuelle E-Energy. Cette coopération internationale repose notamment sur plusieurs Task forces (architecture des systèmes, interopérabilité, cadre légal et questions juridiques) qui assurent une meilleure coordination des travaux. Elles mettent en commun les découvertes et innovations de chaque État et échangent leurs travaux avec les autres pays.



Le projet FENIX (Flexible Electricity Networks to Integrate the eXpected « energy evolution »), créé dans le cadre du 6ème PCRD de l’Union européenne et achevé en 2006, visait à augmenter l’intégration de la production décentralisée en maximisant sa contribution dans le réseau électrique. L’objectif principal de FENIX était d’augmenter la quantité d’énergies de sources renouvelables en maximisant la quantité d’énergie et les services associés.


Les appels à projet « énergie » du 7ème PCRD ont favorisé le montage du SmartGrids ERA-Net, ERA-Net (European research area network – véhicule des PCRD pour mettre en réseau la recherche européenne sur un sujet donné) sur les très nombreux projets de recherche et de démonstrateurs sur les réseaux et les systèmes électriques intelligents.

Le projet OPEN METER, piloté par Iberdrola, vise à développer des standards de communication favorisant le développement de services associés au déploiement des compteurs intelligents. www.openmeter.com


Le projet REALISEGRID, mené par Cesi Ricerca SPA, cherche à conduire des recherches et à développer des méthodologies et des technologies permettant de rendre effective la création d’un marché européen de l’électricité, à travers la création d’interconnexions.


Le projet OPEN NODE, piloté par Atos Origin, a pour but de développer des standards de communication favorisant le développement de l’intelligence et la communication autour du poste de distribution publique dans une approche pré normative.


Le projet ADDRESS (Active Distribution network with full integration of Demand and distributed energy RESourceS) vise à concevoir des réseaux de distribution actifs intégrant de la production décentralisée et la gestion de la demande. Ce projet de quatre ans a été lancé le 1er juin 2008 et se poursuivra jusqu’en 2012. Enel Distribuzione pilote ce projet, dont le budget total s’élève à 16 millions d’euros, 9 millions étant financés par la Commission européenne.


Le projet SmartHouse/SmartGrid cherche à faire interagir des maisons intelligentes avec les réseaux intelligents dans le but d’améliorer l’efficacité énergétique. À l’heure actuelle, les technologies de la maison intelligente et de l’énergie intelligente traitent les maisons et bureaux comme des entités séparées, ce qui a tendance à limiter l’efficacité énergétique. Le projet SmartHouse/SmartGrid vise à créer un environnement dans lequel des maisons intelligentes pourront être agrégées et permettront la communication, l’interaction et la négociation des consommateurs avec les services énergétiques dans le réseau local d’énergie. L’expérimentation sera menée dans trois pays et permettra d’établir une feuille de route sur la manière dont les TIC pourront être intégrées à terme. Le projet a débuté le 1er septembre 2008 et se terminera fin février 2011. Le coût total du projet est de 3,8 millions d’euros. [Source : UFE]


L’objectif du projet CRISP (CRitical Infrastructures for Sustainable Power) est d’étudier la manière dont les technologies de l’information et de la communication vont intervenir dans le soutien des réseaux électriques, c’est-à-dire l’aide qu’ils vont apporter dans la surveillance, la gestion et le contrôle des systèmes pour des réseaux plus rentables et fiables.
Les résultats de cette expérimentation ont fourni des recommandations sur l’intégration des technologies de l’information et de la communication afin d’optimiser les réseaux de production.


 

Le but du projet SmartLife est de définir les orientations futures des gestionnaires de réseaux en vue de relever le défi de l’évolution des réseaux électriques. C’est une initiative de quatre instituts de recherche européens (EDF R&D, SINTEF, CESI Ricerca et KEMA) et quatre compagnies d’électricité (FEDER, ENEL, Iberdrola et RTE). Aujourd’hui, il est composé de dix-sept compagnies d’électricité et de huit instituts de recherche.





Cliquez sur un pays marqué avec l'icône ou passez de page en page pour les visionner un par un.
Page 1 de 13»

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "FNCCR" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs