Haut de page

Accueil » Territoires et projets » Europe

Pays-Bas

Smart city

Le projet Amsterdam Smart City, lancé en 2009, comporte une série de projets pilotes audacieux qui pourraient s’étendre à toute la ville. Ainsi 700 logements ont été équipés de compteurs évolués qui mesurent la consommation d’énergie et les émissions de CO2. Autre exemple, une tour à bureau disposera d’un système de gestion énergétique basé sur des capteurs fournissant des informations détaillées. Les bateaux peuvent se brancher à des points de raccordement électriques, au lieu de faire tourner des générateurs diesel. La municipalité entend également favoriser la voiture électrique avec l’installation de points de rechargement.
Un projet de rue d’Europe la plus économe en énergie et la plus soucieuse de l’environnementest développé. Il s’agit d’une rue (Utrechtsestraat) dans laquelle les commerces seront équipés de compteurs intelligents, mesurant la consommation électrique en temps réel, afin de faire des économies d’énergie personnalisés.
Amsterdam vise à satisfaire, en 2020, 30 % de ses besoins énergétiques grâce aux énergies renouvelables, alors que la proportion se situe à 6 % aujourd'hui.

Pour en savoir plus :

Site Amsterdam Smart City

Smart Metering

La libéralisation des activités de comptage a, selon le régulateur néerlandais, engendré une augmentation des prix de location des compteurs « d’une façon disproportionnée par rapport aux services offerts ». En septembre 2007, le gouvernement néerlandais a proposé que les sept millions de ménages soient équipés d’un compteur évolué d’ici 2013, dans le cadre d’un plan national d’économies d’énergie. Tous les usagers auraient eu à disposition un compteur évolué doté de capacités de communication et d’exécution de logiciels optionnels. Pour toute nouvelle mise en service, nouvelles habitations ou tout remplacement de compteur, la mise en place d’un compteur évolué était rendue obligatoire sous peine d’amende (17.000 euros et 6 mois de prison) pour ceux qui s’opposaient à cette installation. Mais la mobilisation des associations de consommateurs qui refusaient que soient rendus obligatoires des dispositifs effectuant des relevés à une fréquence jugée contraire à la protection de la vie privée, induisant par ailleurs une hausse du prix de location du compteur, a entraîné le retrait du premier projet de loi en 2009. Ce projet prévoyait des sanctions pour tout citoyen qui refuserait l’installation d’un compteur. En novembre 2010, le Parlement néerlandais a adopté de nouvelles dispositions législatives prévoyant l’installation du compteur sur la base du volontariat et conditionnant le relevé détaillé à l’accord du consommateur.

«Page 9 de 13»

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Florence School of Regulation" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs