Haut de page

Accueil » Territoires et projets » Annuaire des projets en France

Expérimentation Effacement Bretagne : Mettre en place des modalités dérogatoires de participation au mécanisme d’ajustement

Région
Objet
Avancement
Dernière mise à jour de la page : 16/12/2013

Contexte de l’expérimentation Bretagne

Afin de sécuriser l’alimentation électrique de la région Bretagne, RTE organise pour le deuxième hiver consécutif un appel d’offres spécifique à la Bretagne, pour contractualiser des capacités de production ou d’effacement dans cette région. RTE peut ensuite solliciter ces capacités sur le mécanisme d’ajustement pour participer au traitement des congestions qui surviennent régulièrement en hiver sur le réseau électrique breton (le coût du traitement s’est élevé à 9,7 millions d’euros en 2012, dont 8,7 millions d’euros lors de la vague de froid de février).

L’appel d’offres mené par RTE s’inscrit dans le cadre plus large de l’expérimentation en Bretagne, qui vise à mettre en place des modalités dérogatoires de participation au mécanisme d’ajustement et permet de faire émerger de nouvelles capacités pour sécuriser le réseau électrique.

Les règles expérimentales permettent d’abaisser de 10 MW à 1 MW le seuil de participation des capacités au mécanisme d’ajustement pour traiter les congestions. Elles permettent également de tester d’autres méthodes de mesure et de certification des ajustements, ce qui élargira à terme le gisement des capacités valorisables sur les marchés.

Bilan de la première expérimentation en 2012-2013

L’hiver dernier, RTE avait contractualisé près de 70 MW de capacités de production ou d’effacement, dont 22 MW de capacités dites « expérimentales », qui n’auraient pas pu être retenues sans les règles approuvées par la CRE. Pour l’hiver 2013-2014, ce sont désormais 33 MW sur les 70 MW contractualisés qui entrent dans le cadre expérimental.

5 acteurs avaient participé à l’appel d’offres de RTE durant l’hiver 2012-2013 : NovaWatt, Dalkia, EDF, Energy Pool, et Actility (un nouvel entrant sur le marché). Cet hiver, 5 acteurs ont également été retenus : E.ON et SmartGridEnergy ont remplacé EDF et NovaWatt.

Au-delà du cadre breton, cette expérimentation permettra à court terme d’ouvrir l’ensemble du mécanisme d’ajustement français à des capacités inférieures à 10 MW. Cela permettra de faire émerger de nouvelles capacités à disposition de RTE pour assurer l’équilibre du système électrique en temps réel.

La 16 octobre dernier, la CRE a approuvé la reconduction des règles expérimentales pour l’hiver 2013-2014 : 70 MW ont été retenus, dont 33 MW sous le régime expérimental.

L’expérimentation en Bretagne permet de tester des modalités de participation des capacités, qui pourront être généralisées à l’ensemble des mécanismes de marché à terme

Pour en savoir plus :

Expérimentation Bretagne sur le site de RTE
Délibération de la CRE du 9 octobre 2012 portant proposition relative aux charges de service public liées à la fourniture de gaz naturel au tarif spécial de solidarité et à la contribution unitaire pour 2013
Délibération de la CRE du 16 octobre 2013 portant approbation des règles expérimentales relatives à la participation au Mécanisme d’Ajustement dans le cadre de l’expérimentation en région Bretagne

«Page 37 de 147»

Annuaire des projets en France

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Collectivité Territoriale de Corse" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs