Haut de page

Accueil » Tous les dossiers » L'intégration des EnR

Interview de Mathieu Bonnet (Compagnie nationale du Rhône) :

Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste votre programme « Move In PureTM » ?

Move In PureTM est un concept de fourniture d’électricité verte certifiée et itinérante destinée aux véhicules électriques, centrée sur la gestion intelligente de la recharge.

Pour le conducteur, il s’agit tout d’abord d’obtenir la garantie d’utiliser une énergie renouvelable certifiée pour recharger son véhicule électrique, dans une démarche cohérente de développement et de mobilité durable. C’est d’ailleurs la clé du succès des VE car sans électricité d’origine renouvelable, leur utilisation pourrait dégager autant de CO2 qu’un moteur thermique Diesel…

De plus, grâce à l’itinérance électrique (dite « roaming électrique »), toutes ses recharges sont rassemblées sur une unique facture émise par le fournisseur que l’utilisateur aura librement choisi.

Au-delà de la simplicité d’utilisation et de la transparence apportée à l’utilisateur, Move In PureTM permet de promouvoir le développement des énergies renouvelables en facilitant leur intégration dans le système électrique. En effet, les énergies renouvelables sont, pour la plupart, caractérisées par leur intermittence, source de perturbation pour l’équilibre « production/consommation ». Aussi, en ajustant à chaque instant la recharge des véhicules électriques à la production renouvelable disponible, Move In PureTM contribue à la sûreté du système électrique. Sachant qu’un véhicule est en stationnement 95 % du temps, la souplesse offerte pour ajuster la recharge à l’intermittence de la production est évidente.

La CNR s’attache à ce que cette optimisation de la charge des véhicules électriques respecte les contraintes des parties prenantes : les besoins de l’utilisateur, les contraintes des gestionnaires des réseaux de transport et de distribution, de l’opérateur de l’infrastructure de recharge ainsi que les préconisations du constructeur automobile.

Quels sont les principes de fonctionnement de ce programme et quel est son périmètre ?

Le fonctionnement de Move In PureTM repose sur deux aspects : d’une part, le pilotage intelligent de la charge couplée à une production intermittente et, d’autre part, l’accès pour l’utilisateur de mobilité à une fourniture d’électricité verte de son choix.

Dès à présent, Move In PureTM est techniquement opérationnel. Le pilotage de la charge s’appuie sur un réseau de communication sans fil interfacé, soit avec celui du constructeur automobile dans son offre standard ou optionnelle, soit directement via un boîtier dédié à installer dans le véhicule.

En revanche, la mise en place d’un abonnement itinérant au travers du roaming électrique, pour répondre au principe de libre choix du fournisseur, nécessite une adaptation de la réglementation actuelle. En effet, la facturation d’une consommation du seul véhicule électrique nécessite un comptage spécifique au niveau du point de recharge, soit au niveau de la prise de la borne, soit dans le véhicule. Or un tel sous-comptage, bien qu’il soit déjà techniquement réalisable, n’est pas réglementairement reconnu pour une facturation de l’énergie, en dehors du périmètre d’un gestionnaire public de réseau de distribution.

Ce principe de libre choix du fournisseur par l’utilisateur de mobilité électrique est déjà mis en avant par les directives européennes actuelles, tant sectorielles (électricité) que transversales (marchés et services). L’évolution de la réglementation s’impose donc pour que le fournisseur choisi pour la recharge d’un véhicule électrique puisse adresser à son client la facture de sa consommation de mobilité, tandis qu’un fournisseur d’électricité qui pourrait être distinct facturerait ses autres usages. Ceci permettra alors une déclinaison généralisée du concept Move in PureTM à tout consommateur final.

Comment ce programme sera-t-il un facteur de meilleure intégration des énergies de sources renouvelables sur le réseau électrique ?

Du point de vue technique, Move In PureTM assure qu’en temps réel, à chaque kilowattheure renouvelable produit en surplus par rapport au programme optimisé préalablement, viendra correspondre un kilowattheure de charge d’un véhicule électrique. Ce couplage contribue ainsi à l’équilibre du système électrique et, par voie de conséquence, facilite le développement des énergies renouvelables dans le mix énergétique français.

C’est une vision nouvelle : c’est la production qui pilote la charge et non l’inverse, l’équilibre est donc garanti à chaque instant.

Le pilotage intelligent Move In PureTM permet également de consommer toute l’énergie intermittente à l’instant où elle est produite en évitant qu’elle ne soit gaspillée, ce qui est amené à se produire en cas d’excédent important). Il permet en effet de mieux gérer, d’une part, l’intermittence des énergies renouvelables (éolienne, photovoltaïque et hydraulique de type fil de l’eau – éclusées) pénalisante pour la sureté du système électrique et, d’autre part, l’accroissement potentiel des pics de consommation dû au développement des véhicules électriques En gérant plus efficacement cette énergie verte intermittente, le concept Move in PureTM permet de créer de la valeur au service du développement durable.

Par ailleurs, ce concept, fondé sur l’optimisation des flux d’énergie, doit être parfaitement compatible avec toutes les autres contraintes techniques ou d’optimisation du système électrique jusqu’au véhicule avec ses caractéristiques propres, en passant par celles de l’infrastructure de recharge.

Enfin, en associant mobilité individuelle et électricité verte, Move In PureTM permet aux consommateurs d’utiliser, au quotidien, des énergies exclusivement renouvelables. Cette visibilité accrue est un élément déterminant de l’acceptation et de l’adoption des énergies renouvelables par le plus grand nombre.

Quelles sont les perspectives de développement de ce programme à moyen et long termes ?

Le développement de la solution industrielle et commerciale est en cours, elle sera déployée et expérimentée au second semestre 2011 sur notre flotte interne d’une vingtaine de véhicules et sur divers périmètres d’équilibre. Ce n’est qu’avec l’arrivée prochaine des véhicules électriques de nouvelle génération que Move In PureTM trouvera toute sa place.

Différents partenariats sont déjà en préparation avec de grands groupes qui sont moteurs en matière de mobilité électrique et de Smart grids, afin de rendre Move In PureTM disponible à tous le plus tôt possible.

Move in PureTM sera toutefois réservé, dans un premier temps, aux flottes de véhicules de collectivités locales et d’industriels, car, en s’appuyant sur un comptage global dédié au niveau du point de raccordement de l’infrastructure de recharge, nous pouvons nous affranchir des évolutions de la réglementation évoquées. Très rapidement, ce concept sera ensuite proposé aux particuliers directement lors de l’acquisition de leur véhicule.

Ultérieurement, la généralisation du Vehicule-to-Grid permettra d’injecter de l’énergie sur le réseau à partir des batteries des véhicules électriques, ce qui renforcera encore la pertinence du concept Move in PureTM en améliorant encore les synergies entre les moyens de production d’électricité d’origine renouvelable et le véhicule électrique. Ce fonctionnement en décharge permettra en effet de compenser les creux de production tout en veillant à garantir les exigences des conducteurs en matière de recharge.

En outre, et bien que Move In PureTM soit aujourd’hui destiné spécifiquement à la mobilité électrique, nous envisageons de le décliner pour des utilisations high-tech ayant un intérêt marqué pour l’utilisation d’une énergie 100 % renouvelable.


Mathieu Bonnet
5 juillet 2011


Mathieu Bonnet, 38 ans - X, Ingénieur des Mines a rejoint le groupe GDF SUEZ en 2005 en intégrant Electrabel SA en tant qu’ingénieur de production à la centrale nucléaire de Tihange. Nommé Directeur Général de la Compagnie Nationale du Rhône en décembre 2007, il assure depuis 2008 la Direction du Pôle Hydraulique de la Branche Energie France du groupe GDF SUEZ. Avant son entrée dans le groupe, il a notamment exercé les fonctions de Coordinateur du réseau des missions économiques, adjoint au Ministre Conseiller économique aux Etats-Unis (Direction des relations économiques extérieures DREE).


Premier producteur français d’électricité exclusivement renouvelable et deuxième producteur d’électricité en France, la Compagnie Nationale du Rhône est un producteur intégré d’énergies renouvelables d’origines climatiques (hydraulique, éolien et photovoltaïque). Riche de ses 75 ans d’expérience sur le Rhône, la CNR dispose d’un savoir faire unique en gestion des énergies intermittentes. Cette expertise lui permet aujourd’hui d’affirmer qu’elles sont efficaces à condition de prévoir avec précision et le plus loin possible dans le temps les quantités d’énergie qui seront produites et consommées. La valorisation de ces énergies sur les marchés est ainsi optimisée et leur intégration aux réseaux de transport et de distribution facilitée.
Entreprise à capital majoritairement public, avec GDF SUEZ pour actionnaire industriel de référence, la CNR est reconnue en France et à l’étranger pour son expertise en ingénierie hydroélectrique et fluviale ainsi que pour son modèle industriel et économique redistributif.

«Page 16 de 23»

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Dalkia" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs