Haut de page

Accueil » Acteurs & innovations » Normalisation

Les enjeux, risques et bénéfices de la normalisation

La question de l’interopérabilité est sous-jacente à tout discours relatif aux réseaux intelligents. Pourquoi cette préoccupation est-elle si prégnante ? Pour le comprendre, il est nécessaire de bien mesurer les enjeux, les risques et les bénéfices qui y sont liés.

L’idée première des réseaux intelligents est qu’en mettant de l’intelligence (sous formes de capteurs, actionneurs et logiciels intégrés) en support d’une infrastructure physique, il sera possible d’optimiser celle-ci, dans son dimensionnement comme dans son utilisation en temps réel. Ainsi dans les avions, l’avènement des commandes de vol électriques et des calculateurs associés a permis de faciliter le pilotage, diminuer le poids à performances égales et accroître la manœuvrabilité des avions. L’objectif est, à terme, une optimisation des réseaux dans leur globalité (ensemble des points de production, des dispositifs de consommation - électroménager domestique inclus - des réseaux de transport, de distribution et des interconnexions internationales) à l’aide des outils informatiques et de télécommunications.

Étant donnée la multiplicité et la diversité des éléments composant ce « système de système », créer les conditions permettant leur interaction afin que s’organise un emploi optimal de l’infrastructure globale constitue un défi d’une très grande ampleur. Cette capacité d’interaction devra se perpétuer dans le temps, entre équipements et logiciels de générations différentes, pour permettre le développement de nouveaux usages. En constituant un « continuum » de communication entre tous les éléments du réseau électrique, on doit s’assurer qu’une erreur ou malveillance en un point ne puisse pas se propager à l’ensemble du système : un incident de grande ampleur sur les réseaux électriques peut avoir des répercussions considérables, notamment pour la sécurité des biens et des personnes.

L’interopérabilité des matériels sera possible grâce au développement et à l’adoption par tous les acteurs de normes que ce soit à l’échelle nationale, et plus encore à l’échelle internationale. Tous les acteurs s’accordent sur le fait que l’interopérabilité des matériels est une condition absolument nécessaire à l’avènement des réseaux intelligents. L’ensemble des fournisseurs de matériels, qui cherchaient précédemment à imposer leurs propres protocoles (protocoles propriétaires) l’appellent aujourd’hui de leurs vœux pour que se concrétise un marché prometteur. L’adoption de normes permettra non seulement aux différents acteurs du système électrique de travailler ensemble de façon transparente, mais également de créer les conditions d’une diffusion rapide des équipements et logiciels de Smart grids. Les utilisateurs n’auront plus à craindre de financer des équipements devenant rapidement obsolètes face au développement incessant de nouvelles technologies.

Si l’objectif est clair et partagé, qu’en est-il de la méthode pour y parvenir ? Définir cette méthode est essentiel : la complexité du sujet est telle que son traitement nécessite une action structurée et coordonnée soutenue par un engagement fort de l’ensemble des parties prenantes. Se pose alors la question de la gouvernance : quelles normes privilégier, pour quelles raisons et sous quelles conditions ? Comment généraliser ensuite telle ou telle norme ? Comment synthétiser les différents travaux en cours ?

Partout dans le monde les efforts s’organisent, s’appuyant sur des organisations de normalisation nationales et internationales, tentant de tirer parti des travaux déjà existants, mais sans oublier les intérêts de chacun. Collaboration et efficacité sont les maîtres mots de tous les acteurs face aux enjeux considérables de la normalisation.

Cet article a été rédigé par Colombus Consulting.

Page 1 de 10»

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Embix" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs