Haut de page

Accueil » Tous les dossiers » Les Smart cities

Interview de Valérie Le Peltier (Orange) :

m2ocity, un opérateur spécialisé dans la télérelève de compteurs d’eau. De quoi s’agit-il ?

En décembre 2010, Veolia Eau et Orange ont créé une joint-venture, m2ocity, dont l’objet est de déployer et gérer un réseau de télérelève de compteurs d’eau.

Dans le domaine de l’eau, les compteurs fonctionnant sur batterie, il est nécessaire de déployer un réseau radio spécifique (à basse consommation d’énergie), adapté à la remontée d’informations en faible quantité. Veolia avait déjà une solide expérience en matière de télérelève de compteurs d’eau, mais souhaitait s’adosser à un opérateur télécom pour passer à l’échelle industrielle sur le sujet. Orange était déjà largement engagé dans la télérelève de compteurs à travers ses offres de connectivité machine to machine (M2M), mais avait besoin de compléter son expertise par des compétences métier que seul un distributeur de fluide pouvait amener. La mise en commun de ces deux expertises à travers la création d’une société commune était la meilleure façon de poursuivre ces stratégies.

Les points différenciants de l’offre de m2ocity

Un réseau de télérelève interopérable et ouvert

Le réseau de télérelève de m2ocity est interopérable pour permettre de raccorder différents compteurs ou capteurs communicants par liaison radio, et ouvert pour tous les acteurs du territoire intéressés par les services associés à la télérelève. Il est conçu dans une perspective de standardisation pour permettre le libre choix par les concessionnaires de leur solution de télérelève de compteurs. Cette volonté de travailler sur une approche standardisée ouverte est clef et la participation de Veolia, d’Orange et de m2ocity à la communauté Wave2m, en association avec d’autres industriels qui se sont rassemblés pour définir un standard sur ces réseaux radio basse consommation d’énergie, en est symptomatique (la communauté Wave2m comprend Veolia, Cisco, Orange, Elster, Sensus, et d’autres partenaires).

Cette approche ouverte permettra de mettre à la disposition des clients intéressés un service de télérelève, qu’ils peuvent choisir en toute indépendance par rapport aux fournisseurs d’énergie ou de services (réseaux de distribution d’eau, d’assainissement, de chaleur, etc.) utilisant le réseau pour leur besoin de Smart metering. Ce point est important : si de plus en plus de collectivités locales demandent la mise en œuvre de la télérelève de compteurs au moment du renouvellement des contrats de distribution – du fait, en particulier, des services apportés aux consommateurs finaux, et à la collectivité elle-même – elles souhaiteront choisir des fournisseurs qui seront en mesure de proposer une réversibilité technique et concurrentielle. Cependant, sur les marchés de la télé-relève de compteurs, encore loin d’être arrivés à maturité, les technologies proposées sont souvent propriétaires. Une démarche de standardisation permet de garantir qu’un autre fournisseur pourra demain apporter le même service.

En complément, l’interopérabilité est la garantie que le réseau de télécommunications M2M ainsi déployé pourra être utilisé pour d’autres applications qui sont pertinentes du point de vue du citoyen et de la Smart city, mais qui ne justifieraient pas à elles seules le coût économique d’un déploiement de ce type.

L’exemple typique est les capteurs environnementaux : de plus en plus, les Smart cities sont équipées de capteurs permettant de mesurer le bruit, la pollution, la température, la qualité de l’air, etc. Ces capteurs fonctionnent avec la même contrainte énergétique que les compteurs d’eau : une fois un réseau déployé pour l’eau, il devient tout à fait intéressant de l’utiliser pour élargir le périmètre des informations remontées vers le citoyen. C’est bien ce qui a guidé l’implication d’Orange dans une des toutes premières expériences menées sur ce type de réseau, à Cagnes-sur-Mer, dans les Alpes-Maritimes qui vise à définir un réseau ouvert, peu gourmand en énergie et adapté aux besoins de la ville.

La bonne combinaison d’outils SI métiers et SI télécoms

Les deux actionnaires Orange et Veolia ont partagé leur expertise sous la forme d’outils et de processus qui permettent à leur filiale m2ocity de disposer :

  • côté eau : des outils d’analyse des données métier, permettant de remonter au délégataire d’eau les informations utiles à son système d’information (en particulier, les outils de gestion des données de comptage - Meter Data Management) ;
  • côté télécommunication : des outils de conception, déploiement et supervision du réseau de télécommunication, ainsi que la plate-forme de collecte des données permettant d’optimiser la médiation des messages entre SI métier et compteur. Par ailleurs, c’est une large expertise sur les équipements à utiliser pour mettre en place ces réseaux très spécifiques qui est proposée à m2ocity, dans un contexte où les standards ne sont pas encore définis et où la maturité technologique n’est pas encore là.

Le rôle d’un opérateur télécom dans la télé-relève de compteurs

Un réseau de télé-relève de compteurs d’eau est un réseau de télécommunications spécialisé. Il doit, donc, être piloté et géré avec les outils et les processus d’un opérateur télécoms – le risque sinon étant de voir le réseau devenir rapidement obsolète et inefficace.


Valérie Le Peltier
14 février 2012


Valérie Le Peltier est Directeur de Pôle Utilities au sein du Program Smart Cities d’Orange. Ce programme fait partie des six programmes stratégiques définis par le comité exécutif de France Télécom-Orange et est placé sous le parrainage d'Orange Business Services.
Le programme Smart Cities a pour objectif de définir, coordonner et mettre en œuvre la stratégie du groupe France Télécom-Orange dans le secteur des villes intelligentes, plus précisément dans le domaine des services liés à la collectivité (électricité, eau et gaz) et des transports (voitures connectées et transport public).

«Page 19 de 21»

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Anma" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs