Haut de page

Accueil » Tous les dossiers » Les Smart gas grids

Quelques éclairages économiques

Le gaz naturel, une énergie compétitive

Le gaz naturel est une énergie compétitive qui peut désormais profiter d’investissements déjà largement réalisés par la collectivité et amortis.

Mais cette compétitivité ne doit pas se faire au détriment de l’environnement et le gaz naturel possède à cet égard des qualités excellentes : très hautes performances de ces technologies matures telles que la chaudière à condensation, faibles émissions de CO2 (les plus basses de toutes les énergies fossiles, et même de l’électricité pour certains usages) et enfin couplage aisé avec les énergies renouvelables (solaire thermique et photovoltaïque, bois-énergie, etc.).

Une modernisation soutenue par des investissements additionnels modestes

A l’horizon 2020, dans le cadre d’une politique de transition énergétique, la trajectoire d’investissement dans le réseau de distribution de gaz se décompose en quatre sous-ensembles :

  1. les investissements « tendanciels dans le réseau », à savoir les investissements de remplacement des ouvrages, de sécurité, de cartographie ainsi que les investissements de raccordement des clients et ceux plus modestes de raccordement de nouvelles communes. Les investissements de renforcement prévisibles sont minimes étant donné la maturité du réseau, sa forte disponibilité et la baisse des consommations unitaires sous l’effet de l’amélioration de l’efficacité énergétique. Un scénario de transition énergétique modifie à la marge le niveau de ces investissements qui s’établissent en moyenne à 700 millions d’euros par an.
  2. les investissements dans le raccordement des producteurs de biométhane, avec une trajectoire de développement de cette énergie renouvelable qui peut largement s’accélérer par rapport aux premières projections validées au sein du groupe de travail Injection piloté par l’ADEME et GrDF et rassemblant la filière. Les investissements vont ainsi de 20 à plus de 50 millions d’euros par an à horizon 2020 en fonction du scénario de développement des injections de biométhane.
  3. les investissements dans le raccordement des stations publiques de distribution de gaz naturel véhicule (GNV) : la France dispose dès à présent d’un réseau de transport maillant le territoire complété par un réseau de distribution couvrant la majorité des villes françaises. Ainsi, 93 % de la surface de la France continentale se situe à moins de 25 kilomètres du réseau de transport de gaz, un nombre qui se réduit encore quand il est tenu compte des extensions du réseau de distribution. A noter que tous les principaux axes autoroutiers sont à proximité du réseau, ainsi que l’ensemble des centres urbains et des zones d’activités importantes où se situent les enseignes de la grande distribution. Dès lors, le raccordement d’une station publique GNV au réseau de transport ou de distribution de gaz représente un investissement faible de l’ordre de la dizaine de millions d’euros pour le long terme.
  4. les investissements dans la généralisation du comptage communicant gaz avec le déploiement des compteurs Gazpar qui permettront grâce à une information plus fréquente de favoriser la maîtrise de la demande en gaz en permettant la prise de conscience, l’identification des actions et la confortation des résultats obtenus. Les investissements nets de comptage communicant seront en moyenne de 100 millions d’euros par an sur la période 2015 à 2021. La décision éventuelle de généralisation de ce comptage dépend moins de l’ambition en matière de transition que de la capacité du projet à démontrer son intérêt pour la collectivité.

Au total, les investissements additionnels liés à ces évolutions restent modestes par rapport aux investissements tendanciels. Le réseau gaz permet, donc, une optimisation économique en supportant des évolutions au moindre coût vers plus d’intégration de gaz vert, vers de nouveaux usages performants comme le GNV et vers une meilleure maitrise des consommations d’énergie.

«Page 5 de 11»

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Cluster maritime français (CMF) " qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs