Haut de page

Accueil » Tous les dossiers » Le bâtiment intelligent

Visite du Green Office de Bouygues Immobilier Janvier 2011

Le concept

Source : Bouygues ImmobilierGreen Office Meudon est le premier bâtiment tertiaire de grande ampleur à énergie positive en France (d’autres bâtiments à énergie positive existent mais sont de taille plus réduite). Il s’agit d’un bâtiment qui produit plus d'énergie qu'il n'en consomme, en exploitant des énergies renouvelables.

Le calcul de la consommation énergétique n’a pas pris uniquement en compte les usages réglementaires (chauffage, ventilation, éclairage bureaux, rafraichissement et auxiliaires). Les consommations électriques des utilisateurs, pour les usages bureautiques, ont également été incluses, et la totalité des consommations du bâtiment et des parkings a été considérée. « Bouygues ne s’engage pas sur un volume de consommation, mais sur une valeur de charges en euros, en prenant, sur neuf ans, des hypothèses de prix (de l’énergie notamment) et des indexations » Les Echos, 13/01/2011.




L’architecture

Source : Bouygues Immobilier D’une surface totale de 23 000 m2, le bâtiment a forme de peigne, ce qui permet aux façades d’être ombragées et donc de limiter les apports thermiques.

Les murs ont 48 cm d’épaisseur : 20 cm de béton, 20 cm d’isolant thermique, 5 cm d’aluminium et 3 cm de lame d’air. Le béton a une excellente inertie thermique et permet d’emmagasiner le chaud ou le froid et de le restituer ensuite. Dans les espaces de bureaux, Il n’y a pas de faux plafonds qui pourraient réduire les propriétés thermiques du béton.

Les châssis des volets et des fenêtres sont mixtes en aluminium coté extérieur et en bois coté intérieur, alliage choisi pour ses qualités thermiques et environnementales. Les fenêtres ont un double vitrage Saint Gobain avec une lame d’air, composée à 90 % d’argon, entre les deux verres pour l’isolation thermique et phonique. La surface vitrée représente 40 % de la surface de façade totale du bâtiment pour un plus grand apport en lumière naturelle afin d’améliorer le confort des collaborateurs.

Source : Bouygues Immobilier Le Green Office est ventilé grâce à un système d’ouvrants automatiques motorisés qui assurent la ventilation du bâtiment, remplacent la climatisation et permettent l’ajustement permanent de la façade aux besoins de refroidissement en fonction des périodes climatiques. La façade adapte son isolation et son étanchéité en fonction des contraintes climatiques et des besoins de confort. Ainsi, selon la température intérieure et extérieure, les ouvrants s’ouvrent ou se ferment en fonction des besoins : en été, ils permettent une ventilation nocturne et le stockage de la fraîcheur dans la dalle de béton pour la journée.

Bouygues a déposé un brevet pour le Vélum, un système permettant à la fois le chauffage, la ventilation et l’éclairage en fonction des capteurs de chaleur et de luminosité qui y sont intégrés.

En été, la température intérieure est ajustée en fonction des températures extérieures : des brasseurs d’air sont fixés au plafond et se mettent automatiquement en route lorsque la température intérieure est supérieure à 26°C. La température ressentie est ainsi abaissée de 3°C (Sociétés Arcoba et AMO Tribu).

En hiver, une centrale de traitement d’air réchauffe l’air pour le réinjecter dans les pièces et en été. La station météo située sur le toit permet de gérer l’ouverture et la fermeture des ouvrants en fonction de la température et de l’hygrométrie (orage, tempête, etc.).

Les cages d’escaliers sont éclairées naturellement par des puits de lumière provenant du plafond et ou des étages et sont rendues agréables par des murs végétaux (Escalier Principal) pour inciter les collaborateurs à prendre les escaliers plutôt que les ascenseurs qui représentent une consommation d’électricité non négligeable.

Le bâtiment est également doté d’un système de surveillance et de détection de présence d’intrus avec avertissement automatique du PC sécurité.

La production d’énergie

Deux centrales de production électrique sont sollicitées :

- 45 % de l’électricité est produite par des panneaux photovoltaïques (PV) placés en toiture (43 %), en abri-véhicule (40 %) et les 17 % restant sont répartis entre les verrières, les bardages et brise-soleil. Ils ont été produits par la société Ténésol (Total et EDF) avec différentes structures : cellules PV mono ou polycristallin.

- 55 % de l’électricité est produite par une chaudière à cogénération à huile végétale pure (issue de résidus de colza et produite dans les Yvelines pour limiter l’empreinte carbone) qui assure également l’ensemble du chauffage en hiver.

Source : Bouygues Immobilier
1. Alimentation en huile végétale : un moteur thermique de conception diesel utilise une huile végétale alimentaire usagée comme carburant ;

2. Production d’électricité : le couplage à un générateur électrique permet d’obtenir le courant nécessaire à une utilisation quotidienne ;

3. Récupération de chaleur : un échangeur thermique permet de récupérer la chaleur de combustion produite par le moteur, pour alimenter le bâtiment.






Le pilotage du bâtiment

Tous les équipements sont mis en réseau et font l’objet d’un pilotage centralisé (20 000 points de pilotage dans l’ensemble du bâtiment : GTB et station météo).

La gestion, la maintenance et la supervision sont assurées par Exprimm. Le logiciel Siego est une invention Bouygues Immobilier, qui agit comme la boîte noire du bâtiment. Elle contient un module d’expertise énergétique, un portail énergétique et un module de communication avec l’utilisateur afin de l’impliquer dans la gestion de l’énergie du bâtiment.

Les consommations énergétiques du bâtiment

Source : Bouygues Immobilier S’appuyant exclusivement sur des énergies renouvelables, l’immeuble produira 64 kWh/m²/an, pour une consommation estimée à 62 kWh/m²/an, tous usages confondus.

Bouygues a mis en place un contrat de performance énergétique (CPE) avec la société Steria, qui occupera les locaux prochainement (bail de location assorti d'une garantie des charges).
Bouygues ne s'engage pas sur un volume de consommation, mais sur un profil de consommation. Ce contrat fonctionne sur un système de bonus/malus sur les charges. Si les charges ne correspondent pas à celles annoncées dans le contrat de performance, Bouygues s’engage alors à rembourser la différence.

Les autres avancées de Bouygues dans le domaine des bâtiments intelligents et des Smart grids

1/ Green Office est une marque de Bouygues Immobilier. Deux autres bâtiments sont d’ailleurs en construction à Nanterre et à Rueil-Malmaison.
Bouygues développe par ailleurs le concept « RéhaGreen » de réhabilitation énergétique des bâtiments anciens.

2/ Centres commerciaux (par exemple, à Orange, Bouygues Immobilier a développé la plus grande centrale photovoltaïque d’Europe installée sur un centre commercial)

3/ Construction d’immeubles résidentiels aux normes BBC/BEPOS

4/ Développement d’éco-quartiers et de Smartcities : cela implique un aménagement cohérent au niveau économique, social et environnemental, de repenser l’espace urbain (formes urbaines denses pour augmenter les espaces verts), la mutualisation des usages, la préservation de l’environnement grâce à un nouveau système de collecte des déchets, le traitement des eaux usées, biomasse et incinération, ainsi que le stockage de l’énergie produite par les PV pour être réutilisée à un autre moment (Par exemple, à Fort d’Issy, un grand ensemble regroupe toutes les technologies de Smart grids au niveau d’un quartier : résidentiel, tertiaire et commercial, éclairage public, recharge des VE et stockage).

Alstom et Bouygues Immobilier ont créé EMBIX, une société de services de gestion de l’énergie destinés aux éco-quartiers. EMBIX proposera une offre étendue de services à forte valeur ajoutée, allant de l’audit de l’éco-quartier en fonction des nouvelles contraintes environnementales et réglementaires jusqu’à l’optimisation de la performance énergétique à travers des systèmes d’information s’appuyant sur les dernières technologies du Smart grid.
«Page 11 de 23»

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Hautes Etudes d’Ingénieur" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs