Haut de page

Accueil » Tous les dossiers » Le bâtiment intelligent

Point de vue de Xavier de Froment (Legrand France)

La société Legrand considère qu’une maison intelligente est une maison « bien câblée ». Elle représente la convergence des technologies de réseaux électriques intérieurs vieilles de 50 ans et de nouveaux besoins. Ces nouveaux besoins sont de trois types : la performance énergétique, le vieillissement de la population qui engendre des attentes sociétales en termes de nouveaux services (maintenir un lien social, éviter les incidents et accidents, e-santé, etc.) et l’explosion des technologies de l’information (la maison est un lieu communicant où le multimédia est omniprésent). Aujourd’hui, les maisons bien câblées peuvent apporter des réponses à ces besoins.

La maison intelligente correspondra aux usages qu’en auront les consommateurs. Aujourd’hui, Legrand travaille beaucoup sur l’ergonomie des appareils pour les rendre accessibles à tous. Plus précisément, le concept du « design for all » consiste à rendre évolutives les installations du logement en fonction des occupants – contrairement au câblage électrique réalisé jusqu’ici, dont la durée de vie est d’environ 35 ans, sans aucune possibilité d’évolution.

La nouvelle installation électrique sera communicante : Legrand parle alors de « smart cabling » qui permet l’intégration progressive d’une intelligence dans les équipements et les composants électriques des bâtiments. Les ordres de pilotage nécessaires sont transmis par radio et relayés par un câblage en courant faible (basse tension et très faible ampérage). C’est cela l’évolution technologique par rapport à la maison du passé : le circuit de commande est distinct du circuit d’énergie. L’avantage de ce type de câblage est d’être non intrusif pour l’usager, qui reste maître de ses installations, contrairement aux premiers systèmes domotiques.


Source : Forum 7 décembre 2010 – Legrand


Dès lors, une maison ainsi câblée (« intelligente ») peut très facilement se prêter à des opérations de délestage. C’est fondamental pour le développement des Smart grids, dont l’un des buts est de faire baisser la consommation au moment opportun. Legrand estime que, si les 35 millions de logements en France étaient câblés « intelligemment », il serait possible de réduire leur consommation de 25 à 30 % de façon instantanée.

La dernière chose importante est l’ « iPhonisation » de la société. Les usagers ont envie de piloter leurs installations avec leurs Smartphones ou tablettes. Avec ces appareils, l’utilisateur peut visualiser la température de la pièce, afficher ses consommations d’eau, d’électricité et de gaz – tant en valeur instantanée qu’en valeur moyenne –, voir qui sonne à la porte, etc. Legrand ne voit aucun empêchement d’ordre technologique pour le développement de maisons intelligentes, mais seulement des besoins de définition d’usages, de capacité de mise en œuvre et de volonté de financement.

Legrand est persuadé d’être devant une évolution technologique majeure qui va bouleverser la construction dans les années à venir et d’intéresser de nombreux opérateurs (téléphonie, service, sociétés de construction d’HLM, etc.).


Source : Forum 7 décembre 2010 – Legrand




Xavier de Froment
7 décembre 2010

Pour en savoir plus :

Présentation Legrand diffusée lors du forum de la CRE

Xavier de Froment est actuellement Directeur France du groupe Legrand. Il a été auparavant Directeur Général de Groupe Arnould.




«Page 16 de 23»

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Fidelise" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs