Haut de page

Accueil » Tous les dossiers » Les Super grids

Le rôle de l’Union européenne dans la mise en place des Super grids

La « Strategic Energy Review » - novembre 2008

En novembre 2008, la Commission européenne a publié sa stratégie en matière d’énergie, la « Strategic Energy Review », qui sera la base de travail de la nouvelle politique énergétique de l'UE. Cette stratégie dessine notamment les contours des Super grids et invite les États membres à s’engager dans cette voie en respectant trois objectifs principaux, rappelés dans le Livre vert de la Commission européenne intitulé « Une stratégie européenne pour une énergie sûre, compétitive et durable » :

  • la durabilité, pour lutter activement contre le changement climatique en promouvant les énergies de sources renouvelables et l'efficacité énergétique ;
  • la compétitivité, pour améliorer l'efficacité du réseau européen à travers la réalisation du marché intérieur de l'énergie ;
  • la sécurité d'approvisionnement, pour mieux coordonner l'offre et la demande énergétiques intérieures de l'UE dans un contexte international.

Selon la « Strategic Energy Review », les « réseaux européens ont besoin de milliards d'euros d'investissement pour remplacer les infrastructures vieillissantes et pour s'adapter aux énergies renouvelables à faibles émissions de carbone. Six initiatives stratégiques ont été répertoriées comme essentielles à la sécurité énergétique de l’UE dans le Livre vert sur les réseaux d’énergie : un plan d'interconnexion pour la région balte, un anneau méditerranéen de l'énergie, des interconnexions […] électriques adéquates traversant l’Europe du Centre et du Sud-Est selon un axe nord-sud, un réseau d’énergie en mer du Nord ».


Pour la Commission européenne, les Super grids sont donc un élément de réponse aux objectifs européens en matière d’énergie. Ils permettront d’intégrer les énergies de sources renouvelables (éolien et solaire notamment), d’assurer la sécurité énergétique de l’Union européenne en raccordant l’Europe aux zones de forte production d’énergie et de réaliser le marché européen de l’énergie en facilitant les échanges d’électricité entre États membres grâce au Super grid européen.

L’intérêt de l’UE pour le développement de l’infrastructure électrique et l’innovation s’est ainsi considérablement accru et les initiatives dans le domaine des Super grids se sont multipliées :

  • le 3e paquet « climat-énergie » adopté en 2009 introduit de nouveaux instruments pour une coopération accrue entre les opérateurs et les régulateurs du secteur électrique, incluant un réseau européen des gestionnaires de réseaux de transport d’électricité (European Network of Transmission System Operators for Electricity - ENTSO-E). Il revient ainsi à ENTSO-E d’établir un plan décennal de développement pour les réseaux dans l’Union Européenne, soumis pour avis à l’ACER. Publiée en juin 2010, la version pilote de ce plan projette sur dix ans les investissements préconisés pour les réseaux et inclut plus de 500 projets ;
  • des programmes dédiés à la recherche et à l’innovation pour les réseaux électriques du futur ont été lancés pour mettre en œuvre le plan stratégique pour les technologies énergétiques (plan SET) : les programmes REALISEGRID, Twenties et le programme conjoint sur les Smart grids de l’Alliance européenne de recherche sur l’énergie (European Energy Research Alliance – EERA) ;
  • un nouveau paquet « Infrastructures énergétiques » a été présenté par la Commission européenne au Conseil et au Parlement en novembre 2010. Il a pour but de remplacer le cadre actuel pour les réseaux transeuropéens d’énergie (RTE-E) et de mieux contribuer au développement d’infrastructures d’énergie stratégiques. Dans ce cadre, ENTSO-E travaille en collaboration avec la Commission européenne sur un Plan de développement modulaire pour un système paneuropéen d’autoroutes électriques (MoDPEHS).

Pour en savoir plus :

Livre vert : Vers un réseau d’énergie européen, sûr, durable et compétitif

L’initiative Réseaux électriques européens du Plan SET – juin 2010

La Commission européenne encourage le développement et le déploiement des réseaux électriques intelligents par un soutien financier à la recherche et au développement (R&D). Lancée en juin 2010, l’initiative Réseaux électriques européens du plan SET, a été mise au point par une équipe de gestionnaires de réseaux de transport et de distribution d’électricité et vise à développer davantage les aspects technologiques des réseaux électriques intelligents et notamment des Super grids.

Elle permettra de consolider les expériences de réseaux intelligents déjà installés par des démonstrateurs à grande échelle et de promouvoir la R&D et l’innovation dans le domaine des technologies de réseaux intelligents. Elle encouragera également une poursuite du déploiement des Smart grids en s’employant à résoudre les problèmes liés à l’intégration technologique au niveau des systèmes, de l’acceptation des utilisateurs, des contraintes économiques et de la réglementation.

La communication de la Commission européenne : « Infrastructures énergétiques – Priorités pour 2020 et au-delà – Schéma directeur pour un réseau énergétique européen intégré » - novembre 2010

Le 17 novembre 2010, la Commission européenne a publié une communication intitulée « Infrastructures énergétiques – Priorités pour 2020 et au-delà – Schéma directeur pour un réseau énergétique européen intégré ». Dans cette communication, elle met en avant le plan décennal de développement du réseau électrique européen (TYNDP, 2010-2020) qui définit les priorités dans le secteur des infrastructures électriques et met notamment en avant quatre objectifs majeurs pour le développement des réseaux électriques à l’horizon 2020 et propose un cadre de réflexion pour le développement de Super grids en Europe.

Pour garantir l’intégration rapide des capacités de production d’énergies renouvelables dans le Nord et le Sud de l’Europe, et une meilleure intégration des marchés, la Commission européenne propose de concentrer l’attention sur certains corridors prioritaires (réseaux maritimes dans les mers septentrionales et raccordement à l’Europe septentrionale et centrale, interconnexions dans le Sud-Ouest de l’Europe pour prendre en charge l’éolien, l’hydroélectricité et l’énergie solaire, connexions en Europe centrale et orientale et dans le Sud-Est de l’Europe, achèvement du Plan d’interconnexion des marchés énergétiques de la région de la mer Baltique) qui permettront de préparer les réseaux électriques européens à l’échéance de 2020.

Le Plan de développement modulaire pour un système paneuropéen d’autoroutes électriques élaboré par ENTSO-E en coopération avec la Commission européenne – mai 2011

ENTSO-E, en coopération avec la DG Énergie de la Commission européenne, propose d’élaborer un Plan de développement modulaire pour un système paneuropéen d’autoroutes électriques (Modular development Plan on pan-European Electricity Highways System 2050 – MoDPEHS). Pour ce faire, l’association des gestionnaires des réseaux de transport européens a lancé, depuis le 3 mai 2011, une consultation publique sur une feuille de route intitulée « Study Roadmap towards Modular development Plan on pan-European Electricity Highways System 2050 ». Cette consultation publique doit permettre à ENTSO-E de recueillir les avis de l’ensemble des États membres de l’Union européenne sur le sujet.

Le plan a pour objectif :

  • d’identifier les besoins des réseaux de transport en tenant compte de l’évolution des installations de production, et notamment de leur dissémination sur l’ensemble du territoire européen, voire au-delà des frontières de l’Union européenne ;
  • de proposer des solutions concrètes pour la mise en œuvre, l’exploitation et la gouvernance des investissements nécessaires à la mise en place de ces « autoroutes électriques » sur le territoire européen et dans les régions voisines ;
  • de tenir compte, afin de garantir la sécurité, l’efficacité, la faisabilité et la soutenabilité du projet, de l’ensemble de la chaîne de valeur, et plus particulièrement des questions techniques et technologiques, économiques et financières, écologiques, politiques et sociopolitiques, et géopolitiques et sécuritaires ;
  • de suivre une approche modulaire (2030, 2035, 2040, 2045 et 2050) ;
  • et finalement, de proposer plusieurs architectures générales stratégiques pour ces autoroutes électriques, en fonction des différentes options technologiques.

Le travail devrait être réalisé dans le cadre du forum de Florence et s’appuyer sur l’initiative Réseaux électriques européens du plan SET.

Pour en savoir plus :

Communication de la Commission européenne 17 novembre 2010 « Infrastructures énergétiques – Priorités pour 2020 et au-delà – Schéma directeur pour un réseau énergétique européen intégré »
Study Roadmap towards Modular development Plan on pan-European Electricity Highways System 2050

«Page 6 de 16»

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Nedo" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs