Haut de page

Accueil » Tous les dossiers » Les compteurs évolués

Focus sur l’expérimentation Linky en France

A l’initiative de la Commission de régulation de l’énergie, en 2007, ERDF a lancé le projet AMM (Automated Meter Management – gestion automatisée des compteurs). Ce projet vise à remplacer les 35 millions de compteurs électriques en France à l’horizon 2021, par la mise en œuvre de systèmes de comptage évolués.
La première phase d’expérimentation a débuté en mars 2010 et s'est terminée au 31 mars 2011. 270 000 compteurs et 4 600 concentrateurs ont été testés sur 2 zones :

  1. à Lyon (13 communes du Nord de Lyon – zone urbaine), 180 000 clients ont été équipés d'un compteur évolué ;
  2. en Indre et Loire (150 communes autour de Tour – zone rurale), 90 000 clients ont été équipés d'un compteur évolué.

Zone d’expérimentation lyonnaise
Source : CRE

Zone d’expérimentation de Touraine
Source : CRE

1. Les acteurs

  • Les gestionnaires de réseaux : ERDF est le seul gestionnaire de réseaux publics de districution concerné sur les zones de l’expérimentation.
  • Les autorités concédants : les collectivités concédantes sont, pour la Touraine, le SIEIL 37 et, pour la région lyonnaise, la Ville de Lyon et le SIGERLY.
  • Les équipementiers : les fournisseurs de compteurs retenus sont les entreprises Iskraemeco (compteur monophasé), Itron-Actaris (compteurs monophasé et triphasé) et Landis+Gyr (compteurs monophasé et triphasé). Les deux derniers sont aussi fournisseur de concentrateurs. L’intégrateur logiciel est la société Atos Origin.
  • Les installateurs : les compteurs sont posés par des entreprises locales retenues après appel d’offres (5 entreprises pour chaque zone).

2. La durée de l'expérimentation

L’expérimentation a commencé début mars 2010 et s'est terminée fin mars 2011.


Planning de l’expérimentation
Source : CRE

3. Les modes de fonctionnement pendant l’expérimentation

Pendant l’expérimentation, certaines fonctionnalités du projet Linky d’ERDF n'ont pas été accessibles de manière automatisée. En effet, son système d’information (SI), Disco, et son portail d’accès des fournisseurs aux services rendus par ERDF, SGE, ne sont pas pleinement compatibles avec l’ensemble de ces fonctionnalités. Ce SI sera remplacé lors de la généralisation par un nouveau SI, Ginko, qui permettra, notamment, de prendre en compte toutes les fonctionnalités du projet Linky.

Afin de permettre d’évaluer l’adéquation de l’ensemble des fonctionnalités du projet Linky avec celles demandées dans la communication de la CRE du 6 juin 2007 et les orientations de ses services du 10 septembre 2007, ERDF a mis en place quatre modes de fonctionnement pendant l’expérimentation :

  • un mode « production » a permis de tester, de façon automatisée, sur n’importe lequel des clients concernés par l’expérimentation (jusqu’à 270 000 clients en fin de déploiement), les fonctionnalités du projet Linky compatibles avec le SI et son portail actuels ;  


    Source : CRE

  • un mode « maquette » a permis de tester, sur un nombre limité de clients concernés par l’expérimentation (au plus 550 clients par fournisseurs), quatre nouveaux services incompatibles avec Disco ou SGE : la mise à disposition de courbes de charge au pas de temps de 30 minutes, la mise à disposition d’index à périodicité et date choisie, la gestion de calendriers tarifaires à la main des fournisseurs sur 2 postes horo-saisonniers et la gestion d’une pointe mobile à la main des fournisseurs sur 2 postes horo-saisonniers  ;


    Source : CRE

  • un mode « démonstrateur » a permis de tester, sur quelques compteurs non raccordés à des clients (sur banc test chez ERDF), les fonctionnalités déjà prévues dans le compteur évolué, mais incompatibles avec Disco ou SGE et non contractualisées avec des clients concernés par l’expérimentation ;


    Source : CRE

  • un mode « dossier », qui correspond à la remise des spécifications fonctionnelles détaillées, a permis d’étudier les fonctionnalités du système de comptage évolué qui ne seront pas encore disponibles lors de l’expérimentation.


    Source : CRE

3. Les modes de fonctionnement pendant l’expérimentation

a. Le financement de l’expérimentation Linky

Le coût de l’expérimentation d’ERDF a été intégralement intégré au tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité (TURPE 3). La CRE rappelle que « pour permettre l’amélioration des conditions de fonctionnement du marché de l’électricité, en particulier dans l’intérêt des consommateurs, et la minimisation des coûts des gestionnaires de réseaux, il est nécessaire de proposer des dispositifs de comptage évolués aux utilisateurs dans les meilleurs délais ». La CRE a donc décidé que « pour accompagner cette expérimentation, la composante de comptage applicable aux utilisateurs équipés d’un compteur évolué est identique à celle appliquée aux autres utilisateurs ».

De plus, la décision de changement du compteur ne venant pas de l’utilisateur, l'opération de pose du compteur se fait, pour lui, sans surcoût.

b. Le financement de la généralisation

En comparaison de projets similaires réalisés dans d’autres pays et sur la base des analyses menées en interne par ERDF, l’enveloppe du projet est d'environ 5  milliards d’euros.

Pour que la CRE puisse considérer que les coûts supportés par les gestionnaires de réseaux de distribution pour déployer et mettre en œuvre des systèmes de comptage évolués comme des charges pouvant être couvertes par le TURPE, il faut que ceux-ci remplissent les fonctions définies dans la communication du 6 juin 2007.

Pour en savoir plus :

Communication de la CRE du 6 juin 2007
Orientations des services de la CRE du 10 septembre 2007
Délibération de la CRE du 11 février 2010 portant orientations sur les modalités de réalisation et d’évaluation de l’expérimentation d’Electricité Réseau Distribution France (ERDF) en vue de l’évolution du comptage électrique basse tension de faible puissance
Délibération de la CRE du 30 mars 2011 portant communication sur l’expérimentation d’Electricité Réseau Distribution France (ERDF) relative au dispositif de comptage évolué Linky

«Page 5 de 24»

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Itron" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs