Haut de page

Accueil » Territoires et projets » Annuaire des projets en France

Grenoble Ecocité : une plate-forme multi-énergies

Région
Objet
Avancement
Dernière mise à jour de la page : 16/11/2016

VivaCité : la gestion collaborative des données au cœur de la ville de demain

La ville et le territoire de demain seront moins énergivores et moins émetteurs de gaz à effet de serre. Ils devront aussi être capables d’offrir à leurs habitants une qualité de vie et de services améliorée grâce à l’apport des technologies numériques. La gestion vertueuse de l’énergie et de l’eau est donc au cœur de ces nouveaux défis.

C’est pourquoi GEG est engagée, aux côtés des acteurs de la métropole grenobloise dans le programme « Ville de demain » à travers les projets expérimentaux EcoCité/City-zen. Dans ce cadre, GEG pilote une démarche de gestion collaborative des données VivaCité. À la clé, de nouvelles opportunités de gestion et de maîtrise des consommations d’énergie et d’eau au service du citoyen, de la collectivité de l’entreprise, du bailleur social, ou encore du syndic de copropriété. Cette démarche est menée avec la participation active de tous ces acteurs.



En route vers la Smart City : la ville intelligente et durable de demain

GEG est fortement impliqué dans les programmes d’EcoCité grenobloise et City-zen, respectivement soutenus par la France et l’Union européenne. Portés par la Ville et la Métropole grenobloises, ces expérimentations visent à rendre la ville moins consommatrice d’énergie et plus respectueuse de l’environnement mais aussi plus innovante et davantage connectée. C’est la Smart city.

Il s’agit donc d’expérimenter, jusqu’en 2019, à l’échelle d’un quartier (Presqu’ile à l’origine mais le périmètre géographique s’étend désormais) une nouvelle approche, plus transversale et collaborative, dans la préservation des ressources et la gestion des activités urbaines : transports, habitat, santé, eau et bien entendu de l’énergie.

La ville intelligente dépasse le fonctionnement en silo de ces différentes activités urbaines et intègre les technologies numériques. Ces dernières facilitent les prises de décisions de différents acteurs. Elles favorisent également la mise en œuvre d’actions ou de comportements adéquats, au service de la maîtrise des consommations d’énergie et de la lutte contre la précarité énergétique. Elles facilitent l’intégration des énergies renouvelables et des nouveaux usages (véhicules électriques, par exemple).


La gestion intelligente des données énergétiques au service de la transition écologique

Le développement des technologies numériques sur les différents réseaux d’électricité, de gaz naturel, d’eau, de chaleur, etc. permet l’acquisition de nombreuses données à la fois précises et dynamiques. La connaissance, le partage et la restitution de ces données de consommation et de production sont nécessaires pour mieux impliquer chacun des acteurs de la ville et de la métropole dans la maîtrise des consommations et la réduction des gaz à effet de serre. Cela nécessite aussi une collaboration plus grande entre tous les acteurs qui décident, aménagent et gèrent les différentes activités et réseaux urbains.

C’est pourquoi, GEG en partenariat avec Atos Worldgrid, dans le cadre des programmes EcoCité et City-zen, expérimente une démarche et un outil collaboratifs de gestion des données baptisés VivaCité. L’ensemble des acteurs locaux sont engagés dans ce projet : la Ville de Grenoble, Grenoble Alpes Métropole, Eau de Grenoble et la Compagnie du chauffage urbain, l’Agence locale de l’énergie et du climat (ALEC).

Ce programme porte une ambition multiple en termes d’innovations :

  • innovation sociale : par l’approche et les outils de communication mis en place pour sensibiliser les consommateurs de manière durable aux questions de la gestion de l’énergie résidentielle ;
  • innovation méthodologique : grâce à une démarche collaborative entre les partenaires et avec les consommateurs, en rupture avec la traditionnelle relation client/prestataire. Les ateliers d’échange et de co construction avec les clients expérimentateurs pourront s’adosser à des démarches locales ou nationales visant à rendre accessible et compréhensible le monde du numérique au plus grand nombre ;
  • innovation technique : le concept de Smart city, notamment appliqué à l’énergie, est encore tout récent. De plus, les normes concernant les échanges d’information dans ce domaine sont multiples et hétérogènes. L’un des objectifs du projet est de préconiser des standards d’échanges et de partage des données pertinents pour les utilisateurs, à l’échelle nationale et européenne. Pour la partie Open Data du programme, ce point sera particulièrement important ;
  • innovation organisationnelle : par la mise en perspective des problématiques énergétiques de la Métropole, de son mode de fonctionnement et de ses propres systèmes d’information avec la démarche et l’outil expérimental VivaCité ;
  • innovation conceptuelle : le déploiement des compteurs évolués (Linky, Gazpar) va s’accompagner de la création de multiples sites Internet d’accès aux données de consommations (des gestionnaires ou opérateurs de réseaux, des fournisseurs d’énergie et/ou de services). VivaCité expérimente une plate-forme unique d’accès à toutes ces données avec l’objectif de fédérer l’ensemble des acteurs précités.

VivaCité : une démarche et une plate-forme de gestion collaborative de données énergétiques

Concrètement, VivaCité est un entrepôt intelligent de données : capable de les agréger, de les combiner et de les restituer avec une valeur ajoutée pour le client résidentiel, le syndic de copropriété ou la collectivité.

L’acquisition de ces données agrégées et anonymisées est possible grâce aux équipements et services innovants (compteurs communicants multi-fluides, box énergie, afficheurs déportés, etc.) installés chez des expérimentateurs volontaires, dans des logements résidentiels neufs ou existants, dans l’habitat collectif, dans des bâtiments gérés par la Ville de Grenoble.

Cette plate-forme permettrait à terme de mettre à disposition des données liées à l’énergie mais aussi à d’autres activités urbaines et, pour certaines, en diffusion libre (open data).

La confidentialité des données est garantie conformément aux recommandations de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).

La phase d’instrumentation des clients testeurs a démarré en 2015. Les premières mises à disposition significatives de données énergétiques vers les collectivités, les gestionnaires de bâtiments et les citoyens sont intervenues fin 2015. Jusqu’en 2019, une démarche participative sera mise en place avec les collectivités, les citoyens, les bailleurs sociaux, les syndics de copropriétés pour faire évoluer l’outil VivaCité en fonction de besoins de chacun de ses utilisateurs.

Cette démarche participative passe par plusieurs actions d’accompagnement des usages en lien avec les données transmises.

Afin de garantir une utilisation optimale de l’outil, il est important de s’assurer de la bonne adéquation des informations présentées dans la plate-forme avec les besoins des utilisateurs, puis de l’appropriation de ces données pour une utilisation effective.

La collectivité a des attentes dans le cadre d’une réflexion plus large d’aménagement du territoire, tel que des schémas directeurs énergie ou des actions ciblées de rénovations de bâtiments.

Le gestionnaire de bâtiments (syndics de copropriétés, bailleurs sociaux, services de la collectivité), a besoin d’outils lui permettant le suivi énergétique du bâtiment, l’analyse des actions menées, l’accès à données énergétiques adaptées.

L’accompagnement pourra consister à identifier les données pertinentes à présenter lors d’une Assemblée générale de copropriété, à les mettre en forme, et à préparer les éléments d’analyse de ces données.

Les citoyens, commerçants et professions libérales, auront accès, via la plate-forme VivaCité, aux données de consommation énergétiques de leur logement, bureau, commerce.

Il s’agira véritablement d’accompagner à la compréhension et à l’utilisation des données, en s’adaptant aux profils d’usagers : les technophiles, les individus éduqués aux questions énergétiques, ceux sensibles aux préoccupations liés à l’écologie et au développement durable ou encore les économes soucieux de réduire leurs factures.

VivaCité : zoom sur les bénéfices et les services rendus

Pour la collectivité

  • Favoriser l’atteinte d’objectifs concrets liés au Plan climat air énergie territoire : réduction des consommations, des émissions de gaz à effet de serre, intégration des énergies de sources renouvelables
  • Optimiser les dépenses énergétiques des bâtiments et structures gérées par la collectivité et, donc, mieux programmer et anticiper les investissements et travaux d’amélioration de l’habitat à réaliser
  • Faciliter la planification, l’aménagement, le pilotage des ressources énergétiques de son territoire et lui permettre de faire preuve d’une plus grande réactivité en cas de risques ou de situation d’urgence

Pour le consommateur

  • Visualiser ses consommations en temps réel, en euros, en kilowattheures, et par rapport aux consommations totales de sa résidence, de son quartier, de son secteur, de sa ville
  • Être alerté(e) par rapport à des seuils et des objectifs définis (budget, émissions CO2, etc.)
  • Se comparer avec d’autres consommateurs ayant un profil similaire, avec ses voisins
  • Bénéficier de conseils personnalisés d’éco-gestes et d’un service de détection d’incidents (fuites d’eau par exemple)

Pour le bailleur social et le syndic de copropriété

  • Gérer et optimiser les consommations collectives de chauffage, d’électricité et d’eau chaude sanitaire
  • Planifier et organiser la rénovation des immeubles énergivores
  • Responsabiliser les occupants pour maîtriser les dépenses d’énergie
  • Facturer en fonction des consommations individuelles
  • Présenter les données en Assemblée générale pour sensibiliser les occupants à la maîtrise de leur budget énergie


Pour le citoyen en mode Open Data

  • Accéder aux données en mode Open data
  • Permettre une restitution et le partage des données énergétiques croisées à d’autres informations disponibles (mobilité, qualité de l’air, ou autre à imaginer) sous un format standard d’échange respectueux des règles de la CNIL

Pour en savoir plus :

Pour en savoir plus sur le projet CityZen

«Page 18 de 148»

Annuaire des projets en France

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "FIEEC" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs