Haut de page

Accueil » Tous les dossiers » Les NTIC

Interview de Patrice Caillaud (Itron) :

En quoi le déploiement des technologies de l’information et de la communication (TIC) sur les réseaux électriques constitueront-ils un facteur de réussite des Smart grids ? Vous travaillez sur des logiciels de gestion des données des compteurs communicants. Pouvez-vous nous expliquer leur fonctionnement ?

Tout réseau dit « intelligent » est composé de deux éléments principaux : des compteurs communicants et des systèmes ou logiciels associés. Grâce aux données de comptage relevées et exploitées par ces logiciels, le distributeur peut, d’une part, piloter son réseau (gestion de la pointe, localisation précise des incidents réseaux, etc.) et, d’autre part, gérer les relations clients (facturation sur la consommation réelle, changement de fournisseur, changement de tarif, etc.) pour une plus grande satisfaction du client final.

Les réseaux intelligents vont ainsi permettre au distributeur une très grande réactivité, une interaction avec le réseau (grâce au fonctionnement bidirectionnel : le compteur et le système d’information communiquent entre eux dans les deux sens). Afin de permettre cette instrumentation plus fine des réseaux, les compteurs vont transmettre de plus en plus de données et de manière plus fréquente.

Par conséquent, le développement des réseaux intelligents va entraîner une augmentation considérable des quantités de données à traiter. Le distributeur va être contraint de gérer une quantité non connue jusqu’alors dans notre domaine. Toutes ces données n’auront de valeur que si elles peuvent être correctement relevées, traitées et exploitées. C’est ce que l’on appelle l’« intelligence des données ».

A cette fin, il est nécessaire de posséder des logiciels de gestion appelé également MDM (Meter Data Management) extrêmement puissants qui permettent de traiter, d’archiver, d’analyser de manière complexe cette quantité considérable et récurrente d’informations. Les MDMS sont des plates-formes logicielles qui rassemblent des données de comptage de nombreuses sources différentes et les mettent à disposition, après intégration, synchronisation et validation, auprès des nombreuses cibles. Elles permettent de gérer ces données pour les rendre utilisables.

En quoi consistent votre système de gestion de la charge et votre système de télécommande centralisée ?

Le système de télécommande centralisée est un outil robuste et éprouvé depuis de nombreuses années qui permet de gérer la charge du réseau. Ce système, inviolable, assure une utilisation optimale du réseau en lissant la pointe. Il se caractérise par une grande fiabilité d’émission et de réception des signaux.

D’un point de vue technique, la télécommande centralisée utilise le réseau électrique pour transmettre des informations d’un point central vers des milliers de points contrôlés. L’injection de signaux basse fréquence (< 500 Hz) superposés au réseau 50 Hz en haute ou moyenne tension (émetteur) permet de contrôler tous les points connectés au réseau basse tension (récepteurs). Les programmes sont exécutés de façon calendaire ou bien en temps réel en fonction de la charge du réseau et des capacités de production disponibles.

Le système de télécommande centralisée est reconnu pour ses applications traditionnelles : l’ordre de changement de tarifs et le contrôle de charge direct. Dans le cas de changement de tarifs, le système envoie l’ordre au compteur de passer d’un tarif à un autre, incitant ainsi le client final à consommer pendant les heures où l’énergie est la moins chère. La rapidité d’exécution et la fiabilité du système permettent de gérer des tarifs aléatoires, avec des préavis très courts (moins d’une heure). Le contrôle de charge direct implique la mise en ou hors service d’appareils (exemple : le pilotage de l’éclairage public ou de charges non prioritaires).

Avec l’intégration des énergies renouvelables et des véhicules électriques, la gestion de la pointe va devenir un enjeu de plus en plus crucial. Les effacements seront essentiels afin d’optimiser les infrastructures existantes et les coûts d’investissement.

Le système de télécommande centralisée permet, également, de nouvelles applications qui sont liées aux problématiques des Smart grids.

La première de ces applications est le délestage ciblé en cas d’incident réseau ou de surconsommation. Jusqu’à présent, le délestage était géré de manière automatique et non ciblée. Cette nouvelle fonctionnalité va permettre de les cibler afin d’éviter des coupures arbitraires et généralisées ou dans des cas extrêmes avant des black-outs. La télécommande centralisée permet, également, la connexion, déconnexion à distance de centrales de production d’énergies aléatoires. Enfin, c’est également un outil au service de la sécurité puisqu’elle permet de déclencher des signaux d’alerte en cas d’incident sur une large zone et de les diffuser en masse, en 5 secondes, sur tous les foyers.

La rapidité d’action et la robustesse à toute épreuve du système de télécommande centralisée en font un outil utile pour les Smart grids.

Pouvez-vous nous parler de votre alliance avec Cisco ? Quelles sont les raisons de ce partenariat ? Quels vont être vos domaines d’action ?

Le 1er septembre 2010, Itron et Cisco ont signé un accord global de partenariat portant sur le développement d’une plate-forme de communication de nouvelle génération dédiée aux Smart Grids.

Avec le développement des Smart grids, les gestionnaires de réseau auront à gérer deux types de réseaux : le réseau traditionnel de transport et de distribution d’électricité, de gaz et un nouveau réseau, le réseau de communication.

Devant ce nouvel enjeu, Itron, expert mondial du comptage et des réseaux intelligents, a souhaité s’associer à un expert mondial des réseaux de communication, Cisco.

Ce partenariat était évident pour nos deux entreprises et ce pour deux raisons. Tout d’abord, nos sociétés sont parfaitement complémentaires en termes de connaissances et d’expertises sur ces deux types de réseaux. Ensuite, elles partagent une même vision sur ce sujet. En effet, afin de pouvoir, dans l’avenir, gérer un réseau de communication qui sera très hétérogène, tant par ses composantes que par les produits qui y seront connectés et les données qu’il véhiculera, la solution la plus viable est le passage à des solutions IP (Internet Protocole).

L’ambition commune de nos deux entreprises est de fournir au marché une solution IP de bout en bout. Nos équipes collaborent, donc, à la construction d’une infrastructure de réseau intelligent sécurisée, interopérable et multi-services comme base du futur déploiement des Smart Grids.

Cette technologie sera fondée sur le protocole IPv6 assurant ainsi une parfaite évolutivité du système.



Patrice Caillaud
22 mars 2012


Patrice Caillaud est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en électronique et de diplômes universitaires. Il est un des représentants français dans les groupes internationaux de normalisation sur les protocoles du comptage. A ce titre, il a été amené à concevoir ou mettre en œuvre des protocoles de type Euridis, Mbus, CPL.
Depuis 2005, il est Directeur Commercial et Marketing d’Itron France, division électricité. Il est très impliqué dans les projets AMM et Smart grids sur le territoire français parmi lesquels le compteur intelligent d’ERDF et des ELD françaises, ainsi que les projets liés à l’intégration des énergies renouvelables sur les réseaux électriques.

Itron est le leader mondial des systèmes de comptage intelligent, de collecte et de gestion des données pour les industries de l’eau, du gaz et de l’électricité. Notre mission consiste à fournir des solutions complètes (compteurs d’électricité, de gaz, d’eau et d’énergie thermique, des technologies de communication réseau, des systèmes de collecte des données, des logiciels et services associés) pour la mise en place de réseaux de distribution intelligents.
«Page 16 de 18»

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Medgrid" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs