Haut de page

Accueil » Tous les dossiers » Le bâtiment intelligent

Interview de Fabienne Latxague (Ijenko)

Quelle est l’activité de votre entreprise ? Quels sont les secteurs de votre activité en lien avec les Smart grids ?

IJENKO est une plateforme de services « cloud » de l’énergie intelligente pour le secteur résidentiel.

Dans le Smart grid, la solution IJENKO se positionne en aval du compteur et constitue la « brique comportementale » de maîtrise de la demande en énergie dans les foyers.

IJENKO propose une plateforme de services en mode SaaS (Software as a Service, consistant à proposer un abonnement à un logiciel plutôt que l'achat d'une licence) aux fournisseurs d’énergie, gestionnaires de réseaux de distribution (GRD), fournisseurs d’accès Internet, intégrateurs de services, etc.

Quelles sont les possibilités offertes par la plateforme de services IJENKO que vous avez mise en place ? Pouvez-vous nous expliquer comment vous rendez le réseau électrique de la maison intelligent ?

La plateforme IJENKO permet aux opérateurs de proposer à leurs clients résidentiels une gestion plus intelligente de leur consommation électrique (MDE) ainsi que des services de confort et de protection de leur logement.

Les consommateurs peuvent ainsi comprendre et maîtriser leur consommation, via entre autres :

  • la mesure de la consommation électrique globale du foyer, en euros, kWh et CO2 ;
  • la régulation du chauffage avec la programmation et le pilotage d’un thermostat communicant depuis Internet ou son téléphone portable ;
  • la commande à distance et le diagnostic de consommation des appareils électriques ;
  • un bilan énergétique et la comparaison avec des foyers similaires, des conseils et un suivi des résultats mois après mois ;
  • la possibilité de recevoir des alertes (par mail, SMS) en cas de consommation d'électricité anormale et de mettre en place des programmes permettant d’automatiser l'extinction des appareils en veille, par exemple.

Ces fonctionnalités sont disponibles sous forme de portails utilisateurs multi-supports (Internet, téléphone portable, tablettes numériques, télévision) développés par IJENKO et proposés en marque blanche (principe commercial de mise à disposition d'outils sans citer la marque ni l'origine de l'information transmise) ou via des interfaces de programmation applicative (Application programming interface – API) permettant aux opérateurs de les inclure plus librement dans leurs portails.


Images © Ijenko

La plateforme IJENKO donne également aux fournisseurs d’énergie et aux gestionnaires de réseau les moyens de connaître en temps réel les volumes d’effacement disponibles. Et, avec l’accord des consommateurs, ils peuvent procéder à des micro-coupures du chauffage ou de l’eau chaude sanitaire. Cette dimension « collaborative » pour une meilleure efficacité énergétique nous permet de rendre le réseau électrique de la maison plus intelligent.


Images © Ijenko

Quelles sont les fonctionnalités de la « box IJENKO » ? Quel est le rôle d’Internet et des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans le système que vous avez mis en place ?

La box est avant tout un serveur applicatif local, qui transmet à nos serveurs les données de consommation, les interprète et réagit face aux données des objets communicants qui l’entourent : sonde énergie, prises intelligentes, capteurs, détecteurs, etc. formant le réseau local de la maison (Home Area Network du foyer - HAN). La box réagit également aux demandes des utilisateurs ou des fournisseurs d’énergie.

IJENKO travaille actuellement à la deuxième génération de sa box « énergie », mais aussi à la possibilité d’intégrer ses différentes applications dans les box ADSL de fournisseurs d’accès Internet.

Grâce à Internet et aux NTIC, le monde de l’énergie devient un monde interconnecté permettant le développement de nouveaux services en aval du compteur pour le consommateur et pour la gestion globale du réseau. Demain, avec l’arrivée de l’électroménager intelligent, le développement de la production décentralisée à partir d’énergies renouvelables et l’essor des véhicules électriques, ces nouveaux services viendront naturellement s’ajouter à la plateforme de services IJENKO.

Selon vous, quelle place pourraient prendre les réseaux sociaux dans la gestion de l’énergie à la maison ?

Les personnes ayant déjà adopté notre box peuvent déjà afficher leur comportement en termes de réduction de la consommation d’énergie sur les réseaux sociaux. Ils permettent naturellement de témoigner de nouvelles expériences (par exemple, par la création de blogs liés à des éco-quartiers). Ils permettront au plus grand nombre d’échanger sur les bonnes pratiques en termes d’économies d’énergie. Ils favoriseront les échanges au niveau de son quartier, de sa ville autour de la gestion locale de l’électricité, initiée, par exemple, par une collectivité. Le partage communautaire via les réseaux sociaux et les forums devrait ainsi rapidement permettre d’établir les comportements d’efficacité énergétique comme une norme sociale, et l’énergie aura acquis une dimension collective.

Comment le compteur communicant Linky s’intègre-t-il dans cette architecture ?

L’architecture IJENKO s’appuie sur les compteurs bleus électroniques actuels et s’appuiera sur le dispositif de comptage évolué Linky s’il est déployé. Nous exploiterons l’ensemble des améliorations réelles que Linky apporte en termes de données, d’index tarifaires, de pas de mesure, d’alimentation locale d’un module radio, etc.

Cependant, au-delà du sujet de la compatibilité avec Linky, se pose la question de l’asservissement des équipements effaçables à travers le compteur ou via « Internet ». Dans notre vision Internet du Smart grid, le compteur est avant tout un instrument de mesure et de facturation. Notre chaîne technique « Internet » permet aux opérateurs de piloter, grâce à Internet, un effacement fin, en temps réel, en fonction du gisement réel mesuré foyer par foyer et avec l’accord du consommateur. L’avenir dira si ces modes d’asservissement, par Linky ou par Internet, seront complémentaires ou pas.

Comment faire, selon vous, pour mieux impliquer l’utilisateur dans la gestion de l’énergie et le rendre plus actif dans sa consommation ?

Les consommateurs seront d’autant plus favorables à une meilleure gestion de leur énergie si, d’une part, le bénéfice économique attendu est significatif et si, d’autre part, l’effort et le temps à y consacrer sont considérés comme acceptables. La hausse attendue des prix de l’électricité dans l’avenir devrait mécaniquement rendre les consommateurs plus vigilants. Il est important, en amont, d’identifier le rapport que les consommateurs ont avec l’énergie pour que cette nouvelle gestion de l’énergie avec Internet rentre naturellement dans les habitudes des foyers.

À l’issue d’une étude comportementale que nous avons réalisée au printemps 2011, nous avons élaboré trois grands profils de consommateurs : les « pragmatiques », motivés par la diminution de leur facture ; les « normatifs », qui souhaitent comparer leurs pratiques avec celles de leurs voisins et rester dans la norme; et un profil de type « écologie-confort », rassemblant des personnes soucieuses des générations futures tout en cherchant à améliorer le confort de leur famille au quotidien. Ce sont donc tour à tour les objectifs d’économies en euros, la comparaison avec ses pairs ou encore la matérialisation de la diminution de son empreinte carbone qui doivent être mis en avant dans une interface utilisateur.

Dans tous les cas, les consommateurs oscillent entre une volonté de maîtrise de leur consommation et un souhait de délégation de sa gestion. Il faut donc à la fois leur donner les clés pour comprendre leur consommation en leur donnant un accès à l’information de manière pratique, rapide et ludique sur les médias qu’ils utilisent au quotidien (Internet, téléphone portable, télévision, tablettes numériques), mais également leur proposer que le service agisse pour eux.

Pouvez-vous nous parler des démonstrateurs de l’ADEME auxquels vous participez ?

Nous participons au Projet MODELEC qui a été retenu par l’ADEME. Il vise à mettre en place une plate-forme pour mesurer la consommation des foyers, piloter l’effacement et étudier l’appropriation par les clients de ces nouveaux services. Ce pilote testera différents scénarios d’effacement et permettra de déterminer les modèles économiques et techniques remportant l’adhésion des consommateurs.

D’une durée de deux ans, le projet prévoit d’équiper 1 000 foyers pilotes situés dans différentes zones géographiques. La plateforme de services utilisée sera celle d’IJENKO. Piloté par Direct Énergie, ce projet rassemble également deux entreprises locales de distribution, EBM RD et Gascogne Energie Services, ainsi que le laboratoire de sociologie CEAQ/GRETECH.


Fabienne Latxague est Directrice Marketing chez IJENKO. A son actif, elle a vingt ans d’expérience dans le marketing des produits et des services grand public dans le secteur des nouvelles technologies, des télécommunications et d’Internet.
Après 7 ans chez Apple, sur le développement des relations entre les développeurs américains et les éditeurs de logiciels français et le développement du marché grand public en France, Fabienne Latxague entre chez SFR. Elle participe alors au lancement de l’offre de services vocaux avec SFR TAXI, SFR TRAFIC et des premiers bouquets de services wap, puis prend la responsabilité du programme SFR Texto.
En 2002, elle rejoint ViaMichelin comme responsable marketing Europe des services web et mobile. Elle rejoint ensuite la start-up IJENKO dès sa création en 2008 pour y prendre en charge le Marketing et le Product Management.

«Page 23 de 23

Rechercher

Se tenir informé

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour être informé régulièrement des mises à jour du site.

S'abonner

Participer au site

Vous souhaitez participer à notre site ou réagir à un dossier, contactez-nous dès aujourd'hui.

Nous contacter

Les forums de la CRE

La CRE organise des forums, associés à chaque nouveau dossier, pour donner la parole aux experts des Smart grids.
Se tenir informé des prochains forums

Nos contributeurs

Notre site se nourrit aussi de vos contributions. Nous tenons donc à remercier "Schneider Electric" qui fait partie de nos 168 contributeurs.
Découvrir nos contributeurs